1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le journal de 18h: "Une politique très dure", Hamon fustige le projet de loi asile et immigration
2 min de lecture

Le journal de 18h: "Une politique très dure", Hamon fustige le projet de loi asile et immigration

Le candidat du PS à l'élection présidentielle s'en prend sévèrement au projet de loi "asile et immigration" porté par Gérard Collomb.

Benoît Hamon lors d'un meeting (illustration)
Benoît Hamon lors d'un meeting (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Le journal de 18h du 18.12.2017 : "Une politique très dure", Hamon fustige le projet de loi asile et immigration
14:43
Isabelle Choquet & La rédaction numérique de RTL

"Il y a 95.000 demandes d'asile par an, c'est-à-dire une grande ville chaque année. Si nous accueillions tout le monde, nous ne pourrions pas le faire dans de bonnes conditions", a assuré Gérard Collomb ce lundi matin au micro de RTL. Face à ce constat, le ministre de l'Intérieur porte actuellement un projet de loi "asile et immigration", déjà très décrié par les associations.

Parmi les mesures envisagées : l'envoi d'équipes mobiles dans les centres d'hébergement pour distinguer les réfugiés des demandeurs d'asile, ou encore des déboutés du droit d'asile. Ces personnes seraient ensuite réorientées, voire expulsées.

Au micro de RTL, Benoît Hamon monte au créneau. "Quelles que soient nos différences politiques, on s'honorait jusqu'ici d'être au moins fidèles à des grands principes. Ces grands principes sont ceux de l'hospitalité à l'égard de ceux qui souffrent le plus. On accueille très peu, mais pourtant avec ce faible nombre, on va appliquer une politique d'une incroyable dureté", gronde-t-il. 

Selon l'ancien député des Yvelines, la responsabilité de ce texte en incombe à Emmanuel Macron. "C'est le président de la République que je mets en cause, parce que c'est fatigant de voir aujourd'hui à quel point la duplicité gouverne. La duplicité entre les grands discours derrière lesquels les uns et les autres se pâment, et la réalité qui est une politique très dure avec ceux qui ont le plus souffert", déplore-t-il.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Un accident spectaculaire aux États-Unis. Un train a déraillé au nord d'Olympia, la capitale de l'État de Washington. L'un des wagons est tombé d'un pont ferroviaire, sur l'autoroute en contrebas.

Les stages non-mixtes proposés aux enseignants ont lieu ce lundi 18 décembre et mardi 19. Sur 16 ateliers, deux ne sont pas mixtes : il y a d'un côté les blancs, et de l'autre, les racisés, c'est le terme employé par le syndicat Sud, qui organise ces journées.

- Plus de trois mois après la disparition de la petite Maëlys, le principal suspect est entendu, ce lundi, dans une autre affaire. Les gendarmes voulaient l'interroger sur la disparition d'un jeune militaire, en avril dernier.

- Le gouvernement plancherait sur une vignette anti-nid-de-poule, même si cela n'est qu'une piste de travail à l'heure actuelle. Le ministère des Transports s'alarme de l'état très dégradé de certaines routes de France.

La chaîne de télévision Russia Today va commencer sa diffusion aux alentours de 19 heures ce lundi. Cette chaîne financée intégralement par le pouvoir russe est accusée d'être un organe de propagande de Vladimir Poutine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/