1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. L'environnement en politique : un sujet réservé aux Verts ?
2 min de lecture

L'environnement en politique : un sujet réservé aux Verts ?

Alors que Yannick Jadot sera le candidat des Verts à la présidentielle, a-t-on raison de se focaliser sur ce parti pour l'action environnementale en politique ? La réponse de Jean-Marc Jancovici.

Europe écologie les Verts
Europe écologie les Verts
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
L'environnement en politique : un sujet réservé aux Verts ?
03:15
Micro générique Switch 795x530
Jean-Marc Jancovici - édité par William Vuillez

Historiquement, il est clair que les Verts ont eu une part de l'environnement dans leur programme global qui était plus importante que pour les autres partis. Ça ne les a pas empêché de s'intéresser à d'autres sujets, souvent des sujets sociétaux : le droit au logement, les inégalités, le sujet hommes-femmes, etc. Mais c'est un point de départ et comme l'environnement, on est tous dedans. 

On est tous sur une planète Terre. On a un vaisseau spatial, quelles que soient ses opinions politiques, quel que soit ce qu'on gagne et quel que soit son sexe, on a tous le même. Ce qui serait vraiment pertinent, c'est que l'ensemble des partis considèrent que l'environnement est un sujet absolument central

Paradoxalement, les Verts auront réussi leur coup, ou plus exactement, le monde politique aura achevé sa mue, quand l'environnement ne sera pas considéré par l'opinion publique et par les médias comme un marqueur particulier d'un parti particulier

Les Verts devraient avoir vocation à s'auto-dissoudre

En fait, les Verts, quelque part, devraient avoir vocation à s'auto-dissoudre parce que ça voudrait dire qu'à ce moment, le sujet est devenu comme évident, pour absolument tout le monde. Exactement comme tous les partis politiques ont par exemple un programme en matière de sécurité sociale, un programme en matière de diplomatie, un programme en matière d'aménagement du territoire. 

À lire aussi

Il serait souhaitable qu'ils arrivent tous au degré où ils comprennent que l'environnement, on est dedans et que énormément de sujets qu'on a l'habitude de séparer, sont en fait très connectés et donc que l'environnement doit devenir une préoccupation majeure dans tous les partis politiques. 

Les médias ont un rôle à jouer

Le GIEC (groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) a sorti un résumé pour décideurs de son dernier rapport. Il se trouve que les médias font partie des décideurs. Et en fait, les médias, le premier rôle qu'ils ont, c'est de lire l'information qui est mise à la disposition des décideurs, puisque les journalistes font partie des décideurs au sens où ils font partie des gens qui façonnent l'opinion. 

Et donc, oui, ils ont un rôle. Ils ont un premier rôle qui est de monter en compétence sur ce sujet puisque ce sujet s'invite partout. Derrière, ça leur permettra évidemment de poser des questions qui sont plus pertinentes et justement, de forcer le monde politique en face à comprendre que tout est lié, y compris dans les partis qui ne sont pas considérés comme ayant l'environnement dans leur cœur de métier.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/