1 min de lecture Assemblée nationale

L'Assemblée nationale soutient le maintien en juin des régionales et départementales

Malgré des voix dissonantes dans la majorité, l'Assemblée nationale a massivement soutenu, ce mardi 13 avril, le maintien en juin des élections régionales et départementales. Un simple décalage d'une semaine, a été annoncé.

Un simple décalage d'une semaine, a été évoqué, par Jean Castex.
Un simple décalage d'une semaine, a été évoqué, par Jean Castex. Crédit : Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Charline Vergne et AFP

Malgré des voix dissonantes dans la majorité, l'Assemblée nationale a massivement soutenu, ce mardi 13 avril, par 443 voix contre 73 et 13 abstentions, le maintien en juin des élections régionales et départementales

Un simple décalage d'une semaine, a été annoncé, par Jean Castex.

Outre les députés LaREM, les LR et les socialistes - notamment - ont voté pour. En revanche, un grand nombre d'élus MoDem, alliés de la majorité, souhaitaient un report. Ils ont donc voté contre, à l'occasion de cette consultation voulue par le gouvernement, en raison de la crise sanitaire, sur la base de l'article 50-1 de la Constitution. 

Ce mercredi 14 avril, ce sera au tour du Sénat de se prononcer. Le chef de file des députés MoDem Patrick Mignola a mis en garde à la tribune contre "une campagne zéro Covid" qui "sera un campagne zéro électeur". "Une forte abstention favorisera les sortants", a-t-il aussi estimé, ironisant sur "l'unité nationale faite pour avoir des élections en juin", pour lesquelles "les oppositions sont prêtes à tout et même à soutenir" le chef du gouvernement. Les députés Agir, autres alliés, se sont également partagés, certains étant pour un report en 2022. 

À lire aussi
police
Guadeloupe : le président LaREM de région en garde à vue pendant plus de 30 heures

Jean Castex a annoncé des protocoles renforcés face à l'épidémie. Le décalage d'une semaine aux 20 et 27 juin doit permettre "une semaine de vaccination en plus, soit au moins 2 millions de personnes vaccinées, une semaine de préparation en plus", a-t-il soutenu devant l'Assemblée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Régions France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants