1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Journal de 7h30 : les "petits" candidats ont pu se faire entendre lors du "Grand Débat"
3 min de lecture

Journal de 7h30 : les "petits" candidats ont pu se faire entendre lors du "Grand Débat"

REPLAY - Les onze candidats à la présidentielle se sont affrontés pour la première fois pour débattre sur trois grands thèmes.

Le débat télévisé réunissant la totalité des onze candidats à la présidentielle a duré plus de 3 heures le 4 avril 2017
Le débat télévisé réunissant la totalité des onze candidats à la présidentielle a duré plus de 3 heures le 4 avril 2017
Crédit : AFP / Lionel Bonaventure
Le Journal RTL de 7h30 du 05/04/2017 : les "petits" candidats ont pu se faire entendre lors du "Grand Débat"
00:07:33
Yves Calvi & Adeline François

Moins de trois semaines avant le premier tour du scrutin, les onze candidats se sont affrontés mardi 4 avril dans un débat qui portait trois grands thèmes : "Comment créer des emplois ?"  "Comment protéger les Français ?" et "Comment mettre en oeuvre votre modèle social ? ". Un débat ponctué de nombreux moments d'attaques. Les "petits" candidats ont enfin pu se faire entendre. Philippe Poutou,candidat du Nouveau Parti anticapitaliste, interrogé sur la moralisation de la vie politique s'est exclamé : "Fillon, que des histoires, et plus on fouille, plus on sent la corruption, c'est des bonshommes qui nous explique qu'il faut la rigueur et l'austérité et eux-mêmes piquent dans les caisses publiques".

Autre moment clé de ce débat, celui entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen à propos des crèches de Noël dans les mairies : " Ce sont nos traditions" a expliqué la candidate du Front national à Jean-Luc Mélenchon, "je sais qu'elle vous dérange et vous horripile", ce à quoi le candidat de la France insoumise lui a répondu fermement : "60% des Français n'ont pas de religion alors fichez-nous la paix avec la religion".

À écouter également dans ce journal

- Front national : Enquête préliminaire ouverte à Lille sur des soupçons d'emplois fictifs époque 2010 2015. Les magistrats soupçonnent la candidate FN d'avoir utilisé des moyens du Conseil régional pour faire sa campagne présidentielle de 2012.

- Guyane : La détermination des manifestants ne faibli pas. Ils occupent depuis mardi 4 avril, le centre spatial de Kourou fermé depuis le début du mouvement social. Aucune fusée ne décollera tant qu'ils ne seront pas entendus.

-Fessenheim: Le sort de la plus vieille centrale de France sera fixé dès jeudi 6 avril. Le conseil d'administration d'EDF se prononcera lors d'un vote au résultat incertain , sur la promesse de François Hollande, tant attendu par les écologistes...

- Syrie : Le bilan de l'attaque chimique contre une ville syrienne est d'au moins 72 morts, dont 20 enfants. L'opposition syrienne a accusé "le régime de Bachar" d'avoir perpétré cette attaque. Washington, Londres et Paris ont également accusé Damas qui nie et incrimine les rebelles.

- Justice : une solution pour pallier aux manques de moyens dans les tribunaux : le parquet de Bobigny s'est équipé d'un nouveau standard téléphonique de 300.000 euros et financé grâce à l'argent saisi dans les affaires de drogue.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire