2 min de lecture La France insoumise

"Jean-Luc Mélenchon est républicain quand ça l'arrange", attaque Benjamin Griveaux sur RTL

INVITÉ RTL - Le porte-parole du gouvernement estime que le leader de la France insoumise "a les mêmes arguments que Marine Le Pen".

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
"Jean-Luc Mélenchon est républicain quand ça l'arrange", lance Benjamin Griveaux sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Marie-Pierre Haddad

Une perquisition filmée en direct. Ces images ont été tournées par Jean-Luc Mélenchon lui-même, mardi 16 octobre. Des perquisitions ont ainsi été menées au siège de la France insoumise et au domicile du leader de la France insoumise, dans le cadre d'enquêtes sur des emplois présumés fictifs de parlementaires européens et sur les comptes de campagne de l'ex-candidat.


Au micro de RTL, Benjamin Griveaux dénonce le comportement du député. "Il en a fait un coup. Jean-Luc Mélenchon est républicain quand ça l’arrange. Il est sous le coup de deux enquêtes préliminaires qui portent sur des détournements de fonds publics et le financement illicite d'un parti politique". 

Le porte-parole du gouvernement ajoute : "Il a tourné en ridicule une procédure judiciaire et les magistrats. Quand on a aspiré à être président de la République, a occupé les plus grosses fonctions, a être le garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire, je trouve cela pour le moins étrange". 

On n'est pas au Venezuela, même si je sais qu'il a une fascination pour ce pays

Benjamin Griveaux
Partager la citation

Face aux arguments avancés par Jean-Luc Mélenchon, qui dénonçait une "opération politique", Benjamin Griveaux juge qu'"il a les mêmes arguments que Marine Le Pen. Ça devrait commencer à l’interroger de reprendre, en permanence, les mêmes arguments que Marine Le Pen. Il est inadmissible en France de mettre en cause l'indépendance de la Justice. On n'est pas à Caracas, on n'est pas au Venezuela, même si je sais qu'il a une fascination pour ce pays et la manière dont l'état de droits est réglé dans ce cas-là. Ici, on est en France, l’indépendance de la justice, elle est totale". 

Enquête ouverte

À lire aussi
François Ruffin à l'Assemblée nationale. La France insoumise
François Ruffin écope d'une amende après des débats houleux à l'Assemblée

Plus tard dans la matinée, le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête pour "menaces ou actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire" et "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique" après les accrochages lors des perquisitions.

Des magistrats du parquet de Paris ayant été pris à partie lors de ces perquisitions, le procureur de Paris François Molins a par ailleurs demandé au procureur général d'être dessaisi de cette procédure au profit du procureur du tribunal de grande instance le plus proche, a précisé le parquet. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La France insoumise Jean-Luc Mélenchon Benjamin Griveaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants