1 min de lecture Justice

La France insoumise et Jean-Luc Mélenchon visés par des perquisitions

Le leader de La France insoumise a révélé en direct être visé par une perquisition, à l'instar de plusieurs de proches, mardi 16 octobre.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Jean-Luc Mélenchon a enregistré en direct sur les réseaux sociaux la perquisition des policiers. Crédit Image : LIONEL BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Jean-Luc Mélenchon sur Facebook | Durée : | Date : La page de l'émission
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Un appartement cossu, Jean-Luc Mélenchon... et des policiers en civil. Le leader de La France insoumise (LFI) a publié ce mardi 16 octobre sur Facebook une vidéo de son domicile perquisitionné. Selon lui, les forces de l'ordre ont également investi dans la matinée le siège de son mouvement ainsi que les appartements de plusieurs de ses proches, dont l'ensemble de ses assistants parlementaires. Une grosse dizaine de perquisitions au total auraient été conduites, selon nos informations.

Ces perquisitions sont menées dans le cadre de deux enquêtes. La première a trait aux soupçons d'emplois fictifs d'attachés parlementaires LFI au Parlement européen. Les investigations tâchent de savoir si des fonds européens dévolus à l'embauche d'assistants d'eurodéputés, ont été détournés pour rétribuer des cadres employés à d'autres tâches au sein du parti.

La justice s'intéresse également de près aux comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon. Cette enquête fait suite à un signalement en date du 16 mars adressé au parquet par la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) relatif à la campagne de Jean-Luc Mélenchon. 

Fin 2017, cette autorité administrative indépendante avait validé les comptes de campagne des onze prétendants à l'Élysée, mais après avoir retranché certaines dépenses notamment pour Jean-Luc Mélenchon et la présidente du Front national Marine Le Pen. Jean-Luc Mélenchon "garantit" avoir agi "honnêtement et scrupuleusement dans la conduite financière" de sa campagne de 2017, mardi soir dans un communiqué.

À lire aussi
Cholet, dans le Maine-et-Loire justice
Maine-et-Loire : 20 ans de prison pour avoir tué sa compagne avec une ceinture de peignoir

"Voilà le début du ministre de l'Intérieur et de la ministre de la Justice", s'indigne le député, alors que Christophe Castaner vient de prendre les rênes de la place Beauvau. "Je vous demande de ne pas avoir peur et de protester (...) Nous ne méritons pas un déploiement pareil", poursuit Jean-Luc Mélenchon. Et le leader de LFI de tempêter face à la saisie d'ordinateurs, de disques durs et de téléphones appartenant à des membres de l'opposition.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Jean-Luc Mélenchon La France insoumise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants