1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean Castex veut "ressouder et réconcilier ces France si différentes"
2 min de lecture

Jean Castex veut "ressouder et réconcilier ces France si différentes"

Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, a dit son ambition de "ressouder ces France si différentes, les réconcilier" devant les députés lors de son discours de politique générale ce mercredi 15 juillet.

Jean Castex pendant son discours à l'Assemblée Nationale, mercredi 15 juillet 2020.
Jean Castex pendant son discours à l'Assemblée Nationale, mercredi 15 juillet 2020.
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Chloé Richard-Le Bris & AFP

Mercredi 15 juillet, Jean Castex, nouveau Premier ministre d'Emmanuel Macron, a déclaré lors de son discours de politique générale devant les députés à l'Assemblée Nationale : "Il y a beaucoup de France qui se sentent loin et laissées pour compte. Ce sera notre première ambition immense : ressouder ces France si différentes, les réconcilier".

Pour le chef du gouvernement, "la France, c'est la République. Et celle-ci aussi se trouve aujourd'hui ébranlée dans ses fondements par la coalition de ses ennemis : terroristes, extrémistes, complotistes, séparatistes, communautaristes".

"Je suis comme simple citoyen, comme maire depuis douze ans, engagé au service des autres. Je sais qu'il existe une France qui ne dit rien mais qui n'en pense pas moins (...) Une France de la raison que nous devons écouter et mieux considérer", ajoute le premier ministre.

"La France, c'est aussi celle des forces vives et des partenaires sociaux : le dialogue, l'écoute, la recherche du compromis... Voilà les leviers d'un compromis apaisé (...) Vendredi, je réunirai à Matignon l'ensemble des partenaires sociaux pour définir un calendrier sur l'ensemble des sujets qui sont sur la table à commencer par le plan de relance de l'économie", ajoute-t-il

Deux priorités : le chômage et les jeunes

À lire aussi

Dans son discours, le Premier ministre Jean Castex a également déclaré faire de la lutte contre le chômage et la préservation de l'emploi "la priorité absolue du gouvernement pour les 18 prochains mois".

D'après Jean Castex, "la première urgence" sera les jeunes, "les premiers touchés par la crise" et qu'un plan jeunesse "sera discuté vendredi avec les partenaires sociaux". L'État prévoit notamment une "réduction du coût du travail, à hauteur de 4.000 euros par an, pour les jeunes de moins de 25 ans, jusqu'à 1,6 SMIC, dans toutes les entreprises et pour une durée d'au moins un an".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/