1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Législatives 2022 : pour Le Foll, le PS "est en train de se ranger derrière la radicalité" de LFI
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Législatives 2022 : pour Le Foll, le PS "est en train de se ranger derrière la radicalité" de LFI

Ministre sous la présidence de François Hollande et toujours maire du Mans, le socialiste Stéphane Le Foll fustige une possible alliance entre le PS et la France insoumise.

Stéphane Le Foll, le 5 décembre 2017
Stéphane Le Foll, le 5 décembre 2017
Crédit : Jacques Witt / Sipa/SIPA
Stéphane Le Foll était l'invité de RTL
00:10:42
Stéphane Le Foll était l'invité de RTL
00:10:42
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par La rédaction numérique de RTL

Alors qu'EELV et la France Insoumise ont annoncé dans la nuit un accord en vue des prochaines élections législatives, Stéphane Le Foll, maire PS du Mans et ancien ministre durant le mandat de François Hollande est de son côté contre un accord unissant son parti et celui de Jean-Luc Mélenchon. Celui qui dénonce l'absence de ligne politique claire au sein de son parti depuis 2017 était l'invité de RTL ce lundi 2 mai, et a dénoncé "la radicalité" derrière laquelle "le Parti socialiste est en train de se ranger".

Il considère ainsi que cette alliance pourrait amener à un grand danger politique avec l'affirmation d'un tripartisme important où la gauche serait très radicalisée. D'après Stéphane Le Foll, le positionnement politique de Jean-Luc Mélenchon notamment sur le plan européen et international n'est pas compatible avec le Parti socialiste : "Je ne peux pas me résoudre à l'idée que l'on va complètement changer de politique, que l'on va quitter les règles européennes". 

Le maire du Mans fustige par ailleurs "ceux qui suivent sans réfléchir" ainsi que la gestion du pays prônée par la France insoumise, aussi bien sur des sujets tels que la réforme des retraites, son projet de grande nationalisation, ainsi que la vision de Jean-Luc Mélenchon sur la laïcité. Tout en affirmant que c'est un "cycle qui se termine" au PS, Stéphane Le Foll regrette que la direction de son parti se range derrière un "frondeur qui a réussi". 

Enfin, l'ancien ministre de l'Agriculture a ouvertement critiqué Olivier Faure, le premier secrétaire du PS, qui aurait dû selon lui "assumer sa part de responsabilité" en démissionnant après la cuisante défaite des socialistes à l'élection présidentielle et le 1,75% récolté par Anne Hidalgo au premier tour.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/