1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Affaire Abad : "Personne n'est à l'aise face à ce type de sujets", déclare Mélenchon
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Affaire Abad : "Personne n'est à l'aise face à ce type de sujets", déclare Mélenchon

Selon le site d'information "Mediapart", Damien Abad "a été nommé ministre des Solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LaREM et LR par l'Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique".

Jean Luc Melenchon invité du grand jury RTL LCI Le figaro le 22/05/2022
Jean Luc Melenchon invité du grand jury RTL LCI Le figaro le 22/05/2022
Crédit : Nicolas Kovarik /Agence 1827 /RTL
Le Grand Jury de Jean-Luc Mélenchon
00:57:02
Le Grand Jury de Jean-Luc Mélenchon
00:57:02
Marie-Pierre Haddad

Deux femmes accusent Damien Abad de viol en 2010 et 2011. Selon Mediapart qui a recueilli leurs témoignages, cela aurait fait l'objet d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LaREM et LR et au procureur de la République par l'Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. 

Ce signalement a eu lieu avant sa nomination comme ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées, selon Mediapart. Le nouveau ministre des Solidarités Damien Abad "conteste avec la plus grande force" les accusations de violences sexuelles à son encontre, a-t-il affirmé ce dimanche 22 mai dans un communiqué transmis à l'AFP. 

La Première ministre Élisabeth Borne dit avoir découvert ces accusations. "Je peux vous assurer que s'il y a de nouveaux éléments, si la justice est à nouveau saisie, on tirera toutes les conséquences de cette décision", a-t-elle ajouté aux médias en marge d'un déplacement à Thury-Harcourt dans le Calvados. 

Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCIJean-Luc Mélenchon a déclaré : "Personne n'est à l'aise face à ce type de sujets". Il a rappelé que La France insoumise a "fait un choix" : celui de créer une commission interne "qui est saisie, qui est composée de femmes". Il "y aurait eu une intervention", si un tel signalement avait été fait au sein de La France insoumise", a-t-il expliqué.

À lire aussi

Sur le cas de Taha Bouhafs, qui n'est plus candidat aux législatives après un signalement pour violences sexuelles, le leader de la France insoumise rappelle que son mouvement "a pris trois jours à prendre une décision qui était très compliquée à prendre et cruelle aussi pour l'intéressé, parce que se trouve, ça existe, s'il n'est pas coupable, qu'il aura été en quelque sorte condamné avant terme. Et s'il l'est eh bien nous aurons pris la bonne décision".

Damien Abad doit-il démissionner du gouvernement ? Selon Jean-Luc Mélenchon, il "pourrait aussi en tirer des conclusions personnelles, mais je ne lui dis pas : 'Faites-le'. Je ne sais pas".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/