1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Immigration : Le Pen veut "sortir de certains articles de la Convention européenne des droits de l'Homme"
1 min de lecture

Immigration : Le Pen veut "sortir de certains articles de la Convention européenne des droits de l'Homme"

INVITÉE RTL - La présidente du Rassemblement national souhaite qu'"en matière d'immigration et sur les thèmes régaliens (...) la nation française soit absolument souveraine".

Marine Le Pen invitée du Grand Jury le 25 octobre 2020
Marine Le Pen invitée du Grand Jury le 25 octobre 2020
Crédit : Nicolas Kovarik/Agence 1827/RTL
Le Grand Jury de Marine Le Pen
58:23
Le Grand Jury de Marine Le Pen
58:23
Benjamin Sportouch & Marie-Pierre Haddad

Éviter la "mise en danger du peuple français". Marine Le Pen souhaite mettre en place un "opting-out sur la Convention européenne des droits de l'Homme". Invitée du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 25 octobre, la présidente du Rassemblement national souhaite "sortir d'un certain nombre d'articles de la Convention européenne des droits de l'Homme", en citant l'exemple du Danemark, la Grande-Bretagne de l'Irlande. 

D'après elle, "en matière d'immigration et sur les thèmes régaliens (...) la nation française doit être absolument souveraine". "Le Conseil constitutionnel se fonde sur une interprétation de la Cour européenne des droits de l'Homme qui dans beaucoup de cas nous empêche de nous protéger des terroristes", ajoute-t-elle. 

"Lorsqu'un terroriste qui a tué sur notre sol, sort de prison, on nous interdit de le renvoyer dans son pays d'origine, au motif qu'il pourrait y subir des mauvais traitements (...). C'est une mise en danger du peuple français", explique Marine Le Pen.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/