1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Hongrie : Viktor Orban "se fiche de nos valeurs", fustige Beaune, qui espère "des sanctions"
2 min de lecture

Hongrie : Viktor Orban "se fiche de nos valeurs", fustige Beaune, qui espère "des sanctions"

INVITÉ RTL - Le dernier Conseil Européen a été bousculé par une polémique créée par Viktor Orban. Le dirigeant hongrois a proposé une loi interdisant la diffusion de contenus sur l'homosexualité auprès des mineurs, jugée contraire aux valeurs de l'Europe.

Clément Beaune demande des sanctions contre la Hongrie de Viktor Orban
Clément Beaune demande des sanctions contre la Hongrie de Viktor Orban
Crédit : Capture d'écran RTL
Clément Beaune est l'invité d'Alba Ventura du mercredi 30 juin 2021
10:48
Clément Beaune est l'invité d'Alba Ventura du mercredi 30 juin 2021
10:48
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Capucine Trollion

Le dernier Conseil Européen a été bousculé par une polémique créée par Viktor Orban. Le dirigeant hongrois a proposé une loi interdisant la diffusion de contenus sur l'homosexualité auprès des mineurs, jugée contraire aux valeurs de l'Europe. Ce n'est pas la première fois que Viktor Orban tente de se démarquer des Européens. Est-ce que cette fois, il y aura des sanctions ? 


"Je l'espère (qu'il y ait des sanctions financières, ndlr). Nous avons engagé des procédures juridiques contre la Hongrie, mais je vais vous le dire franchement : nos procédures européennes sont trop longues et trop faibles pour sanctionner face à des lois de cette nature qui sont un scandale", commence Clément Beaune. "Je ne fais pas de l'ingérence dans la vie politique hongroise, c'est leur droit. Mais, ils ont adhéré à l'Union européenne, à des valeurs communes et là c'est une discrimination tout simplement", ajoute le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes.

"Pourquoi on a des procédures qui sont longues et compliquées aujourd'hui en Europe ? Parce qu'on ne pensait pas qu'un pays qui rejoignait l'Union européenne dans un projet politique sur ses valeurs, qui avait connu le joug soviétique, puisse avoir des reculs de cette nature", ajoute-t-il. 

Je ne suis pas pour l'exclusion de la Hongrie

Clément Beaune sur RTL

"Je ne suis pas pour l'exclusion de la Hongrie de l'Union Européenne, ce serait trop facile et ils auraient gagné (...) je préfère qu'on ait des sanctions de très grande fermeté (...). Maintenant, il faut passer aux actes dans les prochains mois, mais c'est trop long et les sanctions financières ne sont pas assez puissantes", décrit encore le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes. 

À lire aussi

"Je souhaiterais qu'on ait des outils qui permettent, lorsqu'il y a une loi de cette nature, très vite, en quelques jours ou quelques semaines, qu'on puisse avoir une suspension des financements européens (...). Il (Viktor Orban, ndlr) se fiche de nos valeurs ", conclut-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/