1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Guerre en Ukraine : "L'armée russe meurt d'humiliation", selon un ex-chef d’État-major de l'Otan
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : "L'armée russe meurt d'humiliation", selon un ex-chef d’État-major de l'Otan

DÉBAT - Après sept mois de campagne, l'armée russe "meurt d'humiliation, encore plus que sous les coups des Ukrainiens", estime le général Yakovleff.

Illustration de soldats russes sur la place rouge, le 29 septembre 2022
Illustration de soldats russes sur la place rouge, le 29 septembre 2022
Crédit : Alexander NEMENOV / AFP
Guerre en Ukraine : le général Michel Yakovleff et Olivier Védrine sont les invités de Yves Calvi
00:07:34
Guerre en Ukraine : "l'armée russe meurt d'humiliation", selon un ex-chef d'Etat major de l'Otan
00:07:34
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Thomas Pierre

Vladimir Poutine est-il en train de perdre sa guerre ? "Je n'ai jamais rencontré le cas d'une armée aussi humiliée que celle de Poutine en Ukraine", assure sur RTL ce vendredi 7 octobre, le général Michel Yakovleff, ancien vice-chef d’État-major du Grand Quartier général des puissances alliées en Europe. Selon lui, l'armée russe "a été trompée par ses chefs, jetés dans la fournaise d'un peuple en furie. Elle est aujourd'hui soumise aux sarcasmes de toute sa nation. Elle meurt d'humiliation, encore plus que sous les coups des Ukrainiens". 

"Il y a eu une défaite, c'est clair, mais il ne peut pas y avoir une défaite politique pour Poutine", selon Olivier Védrine, rédacteur en chef du média indépendant Russian Monitor. "Et c'est là qu'intervient le nucléaire", ajoute-t-il. Ce "refuge nucléaire" n'aurait "aucune valeur militaire" et ne mettrait pas "un frein au désastre de son armée". Mais il représenterait un "dernier coup de poker, une dernière idiotie". "Avec Poutine", ironise-t-il, "c'est systématiquement stupide, mais tout le temps inattendu". "C'est quand même l'anti-stratège, l'anti-tacticien, le looser total",...

"On est au-delà du stupide", martèle de son côté le général Yakovleff, "Depuis le début tout le monde dit, à commencer par les Américains : 'oui, il faut s'inquiéter de ces menaces nucléaires' et en même temps on est obligé de ne pas en tenir compte". En effet, selon le haut-gradé, "une frappe nucléaire est vide de sens". La raison ? "Son armée est en train de mourir sous nos yeux et il prétend tenir le Donbass avec des frappes nucléaires. Mais les frappes nucléaires ne lui mettront pas des soldats sur ces soi-disant poste-frontières"

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire