1 min de lecture Sécurité

"Gilets jaunes" : "Nous sommes inquiets", confie sur RTL le procureur de la République de Paris

INVITÉ RTL - Rémy Heitz confirme le caractère "inédit" de la situation, et assure que la justice s'est adaptée pour faire face aux violences redoutées samedi, lors du quatrième acte de mobilisation des "gilets jaunes".

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
"Gilets jaunes" : "Nous sommes inquiets", confie sur RTL le procureur de la République de Paris Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Léa Stassinet

"Au regard de ce qu'il s'est passé les samedis précédents, je ne vous cache pas que nous sommes inquiets", a déclaré sur RTL Rémy Heitz, le procureur de la République de Paris ce vendredi 7 décembre.

"C'est vrai que c'est une situation inédite", a-t-il poursuivi, affirmant que la justice s'était "adaptée pour faire face" aux violences tant redoutées durant cette quatrième journée de mobilisation des "gilets jaunes" prévue samedi 8 décembre. 

Le procureur de la République de Paris a notamment évoqué des réquisitions mises en place pour prévenir ces violences. "Elles permettront de contrôler l'identité des personnes arrivant dans les gares, qui devront ouvrir leurs sacs", a expliqué Rémy Heitz. "Ces réquisitions visent également un certain nombre de lieux sensibles", a-t-il ajouté. 

À lire aussi
Une compagnie de CRS (illustration) sécurité
Les actualités de 18h - "Gilets jaunes", Strasbourg : les forces de l'ordre épuisées

L'Arc de triomphe, dégradé la semaine dernière par des casseurs, est concerné. Les personnes se trouvant à proximité pourront subir "des contrôles d'identité et pourront être interpellées si elles sont porteuses d'armes ou d'objets montrant la volonté de participer à des violences", a annoncé le magistrat.

Plusieurs "interdictions de paraître" prononcées

Rémy Heitz a également fait le bilan de la manifestation de samedi 30 novembre : "Il y a eu 350 personnes placées en garde à vue, 226 déferrements au parquet et environ 100 comparutions immédiates". Des peines d'emprisonnement fermes ou avec du sursis ont également été prononcées, ainsi que des "interdictions de paraître", c'est-à-dire l'interdiction "de revenir à Paris", a expliqué le procureur. Les personnes qui outrepasseraient cette interdiction "pourront être incarcérées", affirme le magistrat. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Manifestations Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795837408
"Gilets jaunes" : "Nous sommes inquiets", confie sur RTL le procureur de la République de Paris
"Gilets jaunes" : "Nous sommes inquiets", confie sur RTL le procureur de la République de Paris
INVITÉ RTL - Rémy Heitz confirme le caractère "inédit" de la situation, et assure que la justice s'est adaptée pour faire face aux violences redoutées samedi, lors du quatrième acte de mobilisation des "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-nous-sommes-inquiets-confie-sur-rtl-le-procureur-de-la-republique-de-paris-7795837408
2018-12-07 08:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GAeNa717VheBiDtuDIv5aw/330v220-2/online/image/2018/1207/7795837543-l-invite-de-rtl-du-07-decembre-2018.jpg