1 min de lecture Marlène Schiappa

"Gilets jaunes" : Matignon "n'est pas un self-service", tacle Schiappa

La secrétaire d'État à l'Égalité femme-homme a reproché aux représentants des "gilets jaunes" de ne pas s'être rendus à Matignon pour certains et d'avoir quitté la réunion pour d'autres.

Marlène Schiappa à l'Élysée le 25 juillet 2018
Marlène Schiappa à l'Élysée le 25 juillet 2018 Crédit : Yann Bohac/SIPA
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Matignon n'est "pas un self-service" et quand "on est convié, on s'y rend", a estimé la secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, après le fiasco de la rencontre entre le Premier ministre et des "gilets jaunes" vendredi 30 novembre.

Sur les huit représentants des "gilets jaunes" qui devaient rencontrer Édouard Philippe, seuls deux se sont présentés à Matignon, dont un est aussitôt reparti faute d'avoir obtenu que l'entretien soit "retransmis en direct à la télévision".

"Je trouve que c'est dommage, parce que l'occasion pour un citoyen de dialoguer en direct et en aparté avec le Premier ministre, ce n'est pas quelque chose qui revient souvent", a déclaré Marlène Schiappa sur BFMTV. "On ne peut pas reprocher au Premier ministre d'être ferme et ne pas vouloir dialoguer, et en même temps, quand il ouvre les portes de Matignon et qu'il prend son temps pour amorcer un dialogue, lui reprocher de le faire", a-t-elle poursuivi. 

À lire aussi
L'Invité de RTL Soir du 11 décembre 2018 Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : "Nous avons fait des erreurs", reconnaît Marlène Schiappa sur RTL

"Qui en ressort affaibli ? Ce sont les gilets jaunes", a insisté la secrétaire d'État. "On leur ouvre les portes de Matignon, et il y a des personnes qui disent 'non, on ne veut pas être reçus'. Et d'ajouter : "Ce n'est pas un self-service, Matignon. On ne choisit pas quand on y va, avec qui, comment... On est convié, on s'y rend."

Le dialogue est un premier pas

Marlène Schiappa
Partager la citation

La secrétaire d'État, qui a pour sa part rencontré "une dizaine" de "gilets jaunes" dans la Sarthe vendredi, a affirmé que "sur le terrain, (ils) en voulaient aux personnes qui ont planté ce rendez-vous".

Pointant la "contestation au sein même du mouvement sur la représentativité de telle ou telle personne", ainsi que les revendications "extrêmement hétérogènes" des "gilets jaunes", Marlène Schiappa a expliqué que "le dialogue est un premier pas". "Le temps des réponses viendra après l'écoute", a-t-elle conclu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marlène Schiappa Gilets jaunes Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795770577
"Gilets jaunes" : Matignon "n'est pas un self-service", tacle Schiappa
"Gilets jaunes" : Matignon "n'est pas un self-service", tacle Schiappa
La secrétaire d'État à l'Égalité femme-homme a reproché aux représentants des "gilets jaunes" de ne pas s'être rendus à Matignon pour certains et d'avoir quitté la réunion pour d'autres.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-matignon-n-est-pas-un-self-service-tacle-schiappa-7795770577
2018-12-01 01:21:59
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zPN3CYWzbIYPDgPCgzWsWA/330v220-2/online/image/2018/1024/7795308426_marlene-schiappa-a-l-elysee-le-25-juillet-2018.jpg