1 min de lecture Rassemblement national

"Gilets jaunes" : Marine Le Pen réclame la dissolution de l’Assemblée nationale

Selon la présidente du Rassemblement national, la dissolution de l’Assemblée nationale est "la seule solution" face à la crise des "gilets jaunes".

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen.
La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen. Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
et AFP

Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, a estimé mercredi 28 novembre qu'une dissolution de l'Assemblée nationale était "la seule solution" pour sortir de la crise des "gilets jaunes". La dissolution, "ce n'est pas que je la demande, c'est que je pense que c'est la seule solution", a déclaré Marine Le Pen sur CNEWS.

"Il y a quatre ou cinq jours, je pensais que le gouvernement pouvait, par un comportement approprié, régler la situation. Aujourd'hui, à part mettre la proportionnelle et recréer des élections législatives, pour qu'on reparle des choix de société des Français et des problématiques qui sont les leurs au quotidien, je ne vois pas comment on peut régler la situation", a expliqué la députée d’extrême droite du Pas-de-Calais.

"C'est un choix, un modèle économique, un choix de société, ce sont des priorités qui sont aujourd'hui remises en cause par les Français, et je ne vois pas (de solution) autrement que dans le cadre d'élections législatives", a insisté Marine Le Pen. Encore faut-il "que les élections se déroulent avec des gens qui vont représenter les Français", a ajouté la présidente du RN, qui plaide historiquement pour l'instauration de la proportionnelle.

À lire aussi
Marine Le Pen, à La Bazoche-Gouet le 3 avril 2017 Rassemblement national
"Gilets jaunes" : Le Pen appelle Macron à ne pas "se claquemurer à l'Élysée"

Dissolution, démission… des demandes multiples

Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen appelle à dissoudre l’Assemblée nationale. Lors du précédent quinquennat, elle avait formulé cette demande à plusieurs reprises. Déjà après les élections européennes de 2014, où le FN était arrivé en tête, puis quelques mois plus tard, après la démission du gouvernement de Manuel Valls.

Sous cette mandature, la présidente du RN a aussi demandé la démission de plusieurs ministres. Notamment celle de l’ancien ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, après les attentats dans l’Aude, celle de l’actuelle garde des Sceaux Nicole Belloubet, après l’évasion de Redoine Faïd, ou plus récemment celle de Christophe Castaner dans une pétition lancée lundi 26 novembre, après le week-end de violence autour de la mobilisation des "gilets jaunes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rassemblement national Gilets jaunes Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795749004
"Gilets jaunes" : Marine Le Pen réclame la dissolution de l’Assemblée nationale
"Gilets jaunes" : Marine Le Pen réclame la dissolution de l’Assemblée nationale
Selon la présidente du Rassemblement national, la dissolution de l’Assemblée nationale est "la seule solution" face à la crise des "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-marine-le-pen-reclame-la-dissolution-de-l-assemblee-nationale-7795749004
2018-11-29 12:40:45
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jGYqCu9vM6cx3gI-jOLj9Q/330v220-2/online/image/2018/1129/7795749057_la-presidente-du-rassemblement-national-marine-le-pen.jpg