2 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : le gouvernement propose une prime de 300 euros aux forces de l'ordre

Cette annonce intervient alors que le ministère de l'Intérieur est confronté à une fronde des syndicats de policiers. Le président de la République avait promis le versement d'une prime au cours d'un déjeuner avec des CRS le 3 décembre dernier.

Des policiers lors des manifestations des "gilets jaunes", le 15 décembre 2018 à Paris.
Des policiers lors des manifestations des "gilets jaunes", le 15 décembre 2018 à Paris. Crédit : Valery HACHE / AFP
Marie Sasin
Marie Sasin
et AFP

Le gouvernement semble avoir entendu la colère des syndicats policiers. Il propose une prime de 300 euros pour les forces de l'ordre mobilisées à l'occasion du mouvement des "gilets jaunes", selon un amendement déposé mardi 18 décembre dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances 2019.


Le président de la République avait promis le versement d'une prime au cours d'un déjeuner avec des CRS le 3 décembre, au surlendemain de violents affrontements à Paris pendant l'acte III de la mobilisation des "gilets jaunes". Mais il n'en avait pas précisé le montant.


Selon l'amendement qui doit être débattu mardi soir en nouvelle lecture à l'Assemblée dans le cadre du projet de loi de finances 2019, cette prime "exceptionnelle" destinée à "traduire la reconnaissance de la République" bénéficiera à 111.000 policiers et gendarmes mobilisés au cours des six dernières semaines de crise, en métropole ou en outre-mer.

À lire aussi
Emmanuel Macron face à 600 maires le 15 janvier à Grand Bourgtheroulde, dans l'Eure Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron est "revenu sur terre", estime Alain Duhamel

Le coût total de la mesure est estimé à 33 millions d'euros, selon l'amendement du gouvernement. Les modalités d'attribution de cette prime, voire son principe, avaient été vertement critiqués par des syndicats policiers. 

Éviter un mouvement social ?

"Les syndicats seront reçus mardi à Beauvau par Christophe Castaner", a indiqué à l'AFP le ministère de l'Intérieur. Le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nuñez a assuré lundi soir que "la porte est ouverte" pour les syndicats pour une réunion "sur les thématiques qu'ils ont souhaitées".

Les syndicats policiers ont brandi, hier, lundi 17 décembre, le spectre d'un mouvement social au sein des forces de l'ordre après un mois de mobilisation des "gilets jaunes" et de gestion de la menace terroriste.

Le syndicat Alliance réclame un "retour sur investissement" et la mise en place d'un "plan Marshall" pour la police. Quant à l'Unsa-Police, le syndicat a enjoint les policiers à se lancer dans un mouvement "service minimum - 100% prévention" dès ce mardi.

Trois organisations reçues ce mardi

"L'État doit actuellement presque 275 millions d'euros à ses policiers au titre des heures supplémentaires, non pas de ces derniers mois ou de cette dernière année, mais depuis des dizaines d'années. C'est un chantier que je veux ouvrir", a déclaré le ministre de l'Intérieur ce mardi.

Christophe Castaner doit recevoir à 18h30 trois organisations syndicales : Alliance, Unité-SGP-FO et Unsa-Police.

Le gouvernement propose dans un autre amendement de verser une "indemnité exceptionnelle" de 200 euros à quelque 5.000 employés de préfecture, au titre de la "conduite et de l'appui aux récentes opérations de sauvegarde et de maintien de l'ordre public" lors des manifestations. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Police Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795968587
"Gilets jaunes" : le gouvernement propose une prime de 300 euros aux forces de l'ordre
"Gilets jaunes" : le gouvernement propose une prime de 300 euros aux forces de l'ordre
Cette annonce intervient alors que le ministère de l'Intérieur est confronté à une fronde des syndicats de policiers. Le président de la République avait promis le versement d'une prime au cours d'un déjeuner avec des CRS le 3 décembre dernier.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-le-gouvernement-propose-une-prime-de-300-euros-aux-forces-de-l-ordre-7795968587
2018-12-18 15:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KrH0CEDO-ifyfJ4ZAVtxQQ/330v220-2/online/image/2018/1217/7795955024_des-policiers-lors-des-manifestations-des-gilets-jaunes-le-15-decembre-2018-a-paris.jpg