1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Démission de Collomb : l'actuel maire de Lyon va lui céder sa place
3 min de lecture

Démission de Collomb : l'actuel maire de Lyon va lui céder sa place

Dans un entretien au "Figaro", le ministre de l'Intérieur revient sur sa démission refusée, la veille, par Emmanuel Macron.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le 19 septembre 2018 à Paris
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le 19 septembre 2018 à Paris
Crédit : AFP / Ludovic Marin
Marie-Pierre Haddad & Léa Stassinet

Démission, veto, puis maintient. Le feuilleton continue entre Gérard Collomb et Emmanuel Macron. Il y a moins de 24 heures, le ministre de l'Intérieur a indiqué au Figaro avoir présenté sa démission au président de la République. L'Élysée a confirmé qu'Emmanuel Macron a refusé sa démission.

Nouveau rebondissement : "Je maintiens ma proposition de démission", déclare Gérard Collomb dans un entretien au Figaro. Dans les premiers extraits dévoilés, le ministre de l'Intérieur explique qu'il "faut une clarté vis-à-vis de nos concitoyens et une clarté vis-à-vis des Lyonnais, donc je maintiens ma proposition de démission".

Le locataire de la place Beauvau, qui a annoncé sa candidature pour la mairie de Lyon lors des prochaines élections municipales, dresse le bilan de son action. "J'ai mis en place beaucoup de choses à Beauvau. Mais aujourd'hui, compte tenu des rumeurs et des pressions qu'il peut y avoir, je ne veux pas que le fait que je sois candidat quelque part demain puisse troubler la marche du ministère de l'Intérieur".

Suivez l'évolution de la situation en direct

22h55 - Merci d'avoir suivi avec nous cette journée consacrée à la future démission du ministre de l'Intérieur. 

22h52 - Gérard Collomb pourrait revenir à Lyon dès mercredi, sans participer au conseil des ministres, si un successeur lui est trouvé "dans la nuit", annonce-t-il dans une interview mise en ligne mardi soir par le quotidien régional Le Progrès.

20h22 - L'actuel maire de Lyon, Georges Képénékian, annonce dans Le Figaro qu'il cédera sa place à Gérard Collomb. "Dans les temps qui viennent, nous avons convenu depuis longtemps que je reviendrai à la tête de la mairie pour préparer les échéances futures", explique dans un premier temps le ministre lors d'un entretien auquel assistait Georges Képénékian. Ce que ce dernier a confirmé, parlant d'un "contrat moral" et d'un "engagement" entre les deux hommes. 

19h41 - Invité sur RTL, l'ancien ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a pour sa part dénoncé une "cacophonie", "un amateurisme" et "une inexpérience" de l'exécutif. "Nous vivons une période étonnante, une pagaille politique et un désordre institutionnel", a poursuivi le député européen.

19h12 - Emmanuel Macront a dit "attendre les proposition" d'Édouard Philippe pour trouver un successeur à Gérard Collomb, mais qui est sur la short-list pour le remplacer ? Les noms de Gérald Darmanin ou encore de Frédéric Péchenard reviennent avec insistance. 

18h46 - Pour Nicolas Dupont-Aignan, Gérard Collomb a "fait un bras d'honneur à Emmanuel Macron en maintenant sa démission contre l'avis du président de la République". "Quand les plus fidèles en sont là, il y a de quoi s'inquiéter !", a-t-il ajouté également sur Twitter. 

À lire aussi

18h11 - Les critiques continuent de fuser dans la sphère politique. Le Premier secrétaire du PS Olivier Faure a qualifié la situation de "numéro inédit de grand-guignol" et de "débandade". "Après le numéro 2 du gouvernement voilà le ministre de l'Intérieur qui claque la porte du gouvernement. Jupiter est tombé de l'Olympe", a-t-il tweeté. 

17h50 - Emmanuel Macron trouve "regrettable que Gérard Collomb se soit mis dans la situation le conduisant à devoir démissionner", a indiqué son entourage ce mardi. Le chef de l'État, qui "conserve toute son amitié" à l'égard du ministre de l'Intérieur, "recevra rapidement les propositions du Premier ministre" en vue de son possible remplacement.

17h38 - Cette situation confuse au sein l'exécutif n'a pas tardé à faire réagir du côté de l'opposition. "Gérard Collomb dépose à nouveau sa démission. Ça va durer longtemps ce sketch ?", s'est demandé Marine Le Pen sur Twitter. "Au moment où l'insécurité gangrène notre pays et où nos forces de l'ordre ont plus que jamais besoin d'une direction ! #CirquePinder", a-t-elle ajouté. 

17h24 - Selon nos informations, Gérard Collomb était attendu cet après-midi à la Direction Centrale de la Police aux Frontières à Paris (XXe arrondissement), où il devait prononcer un discours aux alentours de 16h45. Mais le ministre ne s'est pas présenté, et n'a pas donné d'explications quant à son absence. 

17h07 - Le chef de l'État n'a pas tardé à réagir. Emmanuel Macron "attend désormais les propositions du Premier ministre" Édouard Philippe, après les déclarations de Gérard Collomb, a indiqué l'Élysée à l'AFP. 

16h51 - Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, réitère sa proposition de démission dans une interview donnée au Figaro. Emmanuel Macron avait refusé une première fois de voir le ministre quitter son poste pour se consacrer à sa candidature à la mairie de Lyon. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/