1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Front national : Frédéric Chatillon, ami de longue date de Marine Le Pen, mis en examen
2 min de lecture

Front national : Frédéric Chatillon, ami de longue date de Marine Le Pen, mis en examen

PORTRAIT - Proche de la présidente du Front national, Frédéric Chatillon a été mis en examen dans l'enquête sur le financement de plusieurs campagnes du parti.

Frédéric Chatillon, proche de Marine Le Pen, est à la tête de la société Riwal
Frédéric Chatillon, proche de Marine Le Pen, est à la tête de la société Riwal
Crédit : Capture d'écran "Dimanche+"
Marie-Pierre Haddad

C'est un ami de longue date de Marine Le Pen qui a été mis en examen, notamment pour "escroquerie", dans l'enquête sur le financement de plusieurs campagnes du Front national. Il s'agit de la première mise en examen prononcée dans cette information judiciaire ouverte en avril 2014, qui concernait initialement les cantonales de 2011 et les législatives de 2012, mais qui a été élargie en septembre à la campagne présidentielle de Marine Le Pen en 2012. Pour l'heure, la présidente du parti reste fidèle à son ami : "Aucun élément ne me permet de lui retirer ma confiance", déclare-t-elle.

À la tête d'un syndicat étudiant d'extrême droite

De fait, Frédéric Chatillon est un ami de vingt ans de Marine Le Pen. Leur rencontre remonte aux années 1990 sur les bancs de la faculté d'Assas à Paris. À l'époque étudiant, le jeune homme est décrit comme un "chef de bande qui adore l'humour potache, les nuits tropéziennes, qui admire la République sociale italienne de Mussolini, et est friand de la boxe thaï", rapporte Le Monde.

En 1991, il prend ainsi la tête du GUD, un syndicat étudiant d'extrême droite. En 1994, il organise une manifestation à Paris avec le slogan "Bienvenue aux ennemis de l'Europe !", afin de protester contre les bombardements annoncés de l'Otan sur la Serbie. Malgré l'interdiction du rassemblement, plusieurs centaines de participants seront arrêtés par les forces de l'ordre. Quatre ans plus tard. Il fonde la société de communication Riwad avec d'anciens membres du GUD et participe à la campagne présidentielle de Jean-Marie Le Pen. 

Proche du régime syrien

Alors que le Front national remporte trois villes, dont celle de Marignane, dans les Bouches-du-Rhône, la société de Frédéric Chatillon est chargée de s'occuper de la réalisation du journal municipal. L'homme a réussi à se rendre indispensable. Il va collaborer avec le parti lors des élections législatives, départementales mais aussi la présidentielle.

À lire aussi

"À Paris, il fréquente le bar de Serge Ayoub, Le Local, figure de l'extrême droite parisienne. Proche du régime syrien de Bachar el-Assad, il effectue des voyages à Damas. On l'y retrouve notamment en 2006, posant aux côtés de Dieudonné, d'Alain Soral ou encore de Thierry Meyssan", explique Le Figaro. C'est alors que Frédéric Chatillon va lancer InfoSyrie, un site de "réinformation", pro-Assad, comme stipule la description. Il est marié à Marie d'Herbais, proche de Marine Le Pen. C'est elle qui lance chaque semaine Jean-Marie Le Pen dans son "Journal de bord"

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/