2 min de lecture Gouvernement

Dîners fastueux : François de Rugy "s'engage à rembourser chaque euro contesté"

Le ministre de la Transition écologique ne démissionne pas. Mais François de Rugy ne veut laisser "aucun doute" et s'engage à rembourser "chaque euro contesté".

François de Rugy le 10 juillet 2019 à l'Élysée
François de Rugy le 10 juillet 2019 à l'Élysée Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
et Paul Turban

L'exécutif n'a finalement pas lâché son ministre de la Transition écologique. François de Rugy ne quitte finalement pas le gouvernement. Cette annonce a été faite par Matignon à la suite d'une rencontre entre le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre d'État ce jeudi 11 juillet en fin d'après-midi. 

François de Rugy a été épinglé par les médias et de nombreux citoyens. La polémique est partie de nombreux dîners fastueux donnés lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale. De photos montrant homards et vins de grand cru ont enflammé les réseaux sociaux. 

Le ministre se dit prêt à soumettre les frais de ces dîners à des "autorités de contrôle de l'Assemblée" nationale. Il a aussi déclarer ne vouloir laisser "aucun doute" et "s'engage à rembourser chaque euro contesté". De son côté, Édouard Philippe demande "une inspection" au sujet des travaux de rénovation du logement de fonction de François de Rugy. 

À lire aussi
François de Rugy, le 11 juillet 2019, à Niort François De Rugy
François de Rugy : le domicile de l'ex ministre dans la Loire tagué

La pression s'était encore accrue autour du ministre en effet après que soient révélés plus de 63.000 euros de travaux aux frais du contribuable pour rénover son logement de fonction. Enfin, sa directrice de cabinet Nicole Klein a conservé pendant 12 ans un logement HLM qu'elle n'habitait plus. Le ministère a indiqué qu'il avait été mis fin aux fonctions de cette dernière

"Faire entrer la société et ses problèmes" à l'Assemblée

Avant même le rendez-vous à Matignon, l'ancien président de l'Assemblée nationale s'est défendu en expliquant que ces "dîners informels" faisaient partie d'un "travail de représentation" au titre de ses fonctions. Il a publié sur Facebook "l'intégralité des éléments de réponse" apportés aux journalistes de Médiapart, qui a mis sur le devant de la scène les polémiques, ainsi que des mails relatifs aux devis de travaux pour l'appartement de fonction qu'il occupe au ministère de la Transition écologique réalisés à partir de novembre 2018.

"Nous avons reçu une fois par mois des personnalités diverses, qui toutes avaient quelque chose à nous apprendre, à nous dire, à partager, nous voulions faire entrer la société et ses problèmes à l'hôtel de Lassay", la résidence officielle du président de l'Assemblée nationale, a également assuré au Point son épouse, Séverine de Rugy. 

Appels à la démission

Le délégué général de La République en marche dont François de Rugy est issu a estimé que la déontologue de l'Assemblée nationale devra se pencher sur les dîners. "Si ce sont des dîners strictement privés, alors il faut rembourser [...], mais François de Rugy a donné des éléments indiquant que c'étaient des dîners dans le cadre de ses fonctions. Dans ce cas, il est légitime de pouvoir réceptionner les personnalités", a jugé Stanislas Guerini sur France 2.

Dans l'opposition, les écologistes ont appelé à la démission du ministre, par la voix de leur porte-parole, Julien Bayou, accusant François de Rugy d'avoir été pris en "flagrant délit de mensonge". "François de Rugy limoge sa directrice de cabinet alors qu'il est lui-même au cœur d'une polémique. Fera-t-il preuve de la même exigence à son égard ?", a tweeté pour sa part l'ex-tête de liste aux européennes La France Insoumise, parti de Jean-Luc Mélenchon, Manon Aubry.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement François De Rugy Matignon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798021823
Dîners fastueux : François de Rugy "s'engage à rembourser chaque euro contesté"
Dîners fastueux : François de Rugy "s'engage à rembourser chaque euro contesté"
Le ministre de la Transition écologique ne démissionne pas. Mais François de Rugy ne veut laisser "aucun doute" et s'engage à rembourser "chaque euro contesté".
https://www.rtl.fr/actu/politique/diners-contestes-francois-de-rugy-s-engage-a-rembourser-chaque-euro-conteste-7798021823
2019-07-11 18:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/t6wBK87JbnFSyKSgYOm8NA/330v220-2/online/image/2019/0710/7798016384_francois-de-rugy-le-10-juillet-2019-a-l-elysee.jpg