1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Finistère : l'île d'Ouessant mise sur l'agriculture pour se dynamiser
2 min de lecture

Finistère : l'île d'Ouessant mise sur l'agriculture pour se dynamiser

REPORTAGE - Comment l'île d'Ouessant dans le Finistère parvient-elle à garder ses habitants et à en attirer d'autres ? Marie et Thomas, de jeunes agriculteurs s'y sont installés.

Marie, éleveuse de vaches, distribue du lait aux habitants de l'île d'Ouessant dans le Finistère.
Marie, éleveuse de vaches, distribue du lait aux habitants de l'île d'Ouessant dans le Finistère.
Crédit : Julien Fautrat / RTL
Finistère : l'île d'Ouessant mise sur l'agriculture pour se dynamiser
04:06
Finistère : l'île d'Ouessant mise sur l'agriculture pour se dynamiser
04:06
Générique 1
Julien Fautrat
Journaliste

À l'heure de la traite, les vaches ont déjà oublié les 1.200 kilomètres depuis la Drôme. Pour Thomas, agriculteur, l'objectif est de produire du lait à Ouessant "qui profite en priorité aux Ouessantins". Un jour, Marie et Thomas ont découvert que la mairie d'Ouessant avait lancé un appel d'offres pour que des agriculteurs exercent de nouveau sur l'île.

C'est un changement de vie pour le couple. Toute la famille s'est installée sur cette petite terre. "On est arrivés avec les vaches à l'automne et elles ont fait leurs veaux au mois de février-mars". Marie explique qu'ils proposent du lait à la vente dès 6 heures du matin : "J'en profite pour proposer mes yaourts et puis de temps en temps un peu de fromage". Le lait est distribué directement dans les bouteilles des clients. Loin du continent, de la foule et du bruit, la traite est en cours dans une stabulation mobile et les Ouessantins viennent y chercher du lait encore tout chaud.

"Une logique d'emploi sur place"

Garder ses jeunes habitants est l'objectif de la mairie d'Ouessant. Comme Charlène, une jeune éleveuse de moutons de 26 ans. La mairie construira un bâtiment de stockage et de production. Elle met à disposition les terrains. C'est un projet pour faire du bio et des circuits courts.

Selon Denis Palluel, le maire "on s'est dit qu'il fallait restaurer les paysages, mais en même temps redonner de l'activité. Donc c'est bien une logique d'emploi sur place, de production sur place et de consommation sur place". Le projet de redynamiser l'île a commencé il y a plusieurs années avec la création d'une unité de transformation des algues dans des locaux communaux, une ancienne caserne rénovée à cette occasion. Six emplois ont été créés pour revaloriser une ressource locale.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/