1 min de lecture Coronavirus France

Fin du "quoi qu'il en coûte" : "Nous ferons les choses progressivement", assure Le Maire

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Économie a indiqué que "la promesse présidentielle du 'quoi qu'il en coûte' sera tenue". Cette politique de soutien sera poursuivie "tant que la crise sanitaire durera", a-t-il souligné.

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Bruno Le Maire Crédit Image : SILVERE GERARD/AGENCE1827/RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

Les nouvelles mesures de restrictions prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19 conduisent le gouvernement à réviser ses prévisions de croissance, de dette et de déficit pour la France en 2021. 

Le gouvernement n'attend plus désormais qu'une croissance de 5% en 2021, au lieu des 6% espérés jusqu'à présent, a annoncé Bruno Le Maire. "Fermer les établissements scolaires et 150.000 commerces est indispensable pour freiner la circulation du virus. Mais, ces mesures auront un impact sur l'économie française", a expliqué le ministre de l'Économie. 

Le coût total des aides est estimé à 11 milliards d'euros en avril, a rappelé Bruno Le Maire au JDD, ajoutant que "la promesse présidentielle du 'quoi qu'il en coûte' sera tenue". Cette politique de soutien sera poursuivie "tant que la crise sanitaire durera", a-t-il souligné. 
                   
Lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 4 avril, le ministre de l'Économie a assuré que la fin des aides publiques sera progressive. "Nous ferons les choses progressivement, pour ne brutaliser personne. Nous avons su protéger les entreprises dans la crise, nous saurons les accompagner à la sortie de la crise", a-t-il déclaré. "Dans certains secteurs qui resteront durablement touchés, comme l'aéronautique, un soutien sera maintenu", a ajouté le ministre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Bruno Le Maire Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants