2 min de lecture Richard Ferrand

Ferrand, Sarnez... Le gouvernement d'Édouard Philippe mis à l'épreuve

ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre et le porte-parole du gouvernement multiplient les interventions médiatiques afin de maintenir l'unité dans les rangs de l'exécutif.

Marielle de Sarnez, le 25 septembre 2016
Marielle de Sarnez, le 25 septembre 2016 Crédit : LOIC VENANCE / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

En place depuis quinze jours, le gouvernement d'Édouard Philippe doit faire face à deux polémiques qui pourraient entacher sa crédibilité. En pleine élaboration de la loi sur la moralisation de la vie publique, Richard Ferrand, le ministre de la Cohésion des territoires, et Marielle de Sarnez, la ministre chargée des Affaires européennes, sont dans la ligne de mire de leur détracteur. 

Selon les informations du Canard Enchaîné, les Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand était le directeur général, avaient souhaité, en 2011, louer des locaux commerciaux à Brest. Ils souhaitaient ouvrir un centre de soins. L'entreprise avait choisi, entre trois propositions, celle d'une société civile immobilière, pas encore constituée, appartenant à la compagne du ministre. En ce qui concerne la ministre chargée des Affaires européennes, Le Parisien explique que le parquet de Paris a ouvert le 22 mars dernier, une enquête préliminaire pour "abus de confiance" sur des soupçons d'emplois fictifs visant des assistants parlementaires.

Miser sur la "confiance"

Comment ces événements sont-ils vécus par les membres du gouvernement ? Édouard Philippe n'a eu de cesse d'affirmer sa "confiance" à son ministre. "Il n'y a aucune procédure juridictionnelle en cours, il n'y a donc pas une affaire, il y a un débat. Ce débat, il est politique, et il sera tranché par ceux qui sont les plus à même et les mieux à même de trancher les débats politiques, qui sont les électeurs et les citoyens français", a déclaré le Premier ministre. Son entourage a affirmé à l'AFP qu'"aucun des faits rapportés par les médias n'est répréhensible aux yeux de la loi".

À lire aussi
Richard Ferrand, invité de RTL le 19 juin 2018. La République En Marche
Richard Ferrand sur RTL : à REM, "on parle, chez Wauquiez, on vire"

Selon des informations publiées par Le Monde et Mediapart, la compagne du ministre, qui est avocate, a eu plusieurs contrats auprès de l'entreprise. Et son ex-femme, artiste plasticienne, a également obtenu plusieurs contrats d'aménagement d'intérieur via les Mutuelles de Bretagne, avant et après le divorce du couple. Richard Ferrand a également employé comme assistant parlementaire le compagnon de celle qui lui a succédé à la direction des Mutuelles de Bretagne. Au sein du gouvernement, les réactions sont diverses. François Bayrou, le ministre de la Justice, ne s'est toujours pas exprimé sur le sujet. Marielle de Sarnez avait pris sa défense sur BFMTV : "Il n'y a rien d'illégal dans ce qu'a fait Richard Ferrand mais ça va devenir illégal". Sur la question de savoir s'il devait démissionner, elle a répondu : "C'est son affaire".

"Dénonciation calomnieuse"

La ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez a quant à elle a porté plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre l'eurodéputée du Front national Sophie Montel, qui a fait état de soupçons d'emplois fictifs parmi des assistants d'eurodéputés, dont une ex-collaboratrice de la ministre. "Je saisis le procureur de la République d'une plainte en dénonciation calomnieuse contre Mme Sophie Montel (FN)", a-t-elle tweeté. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a estimé sur LCI que l'enquête préliminaire était le fruit d'une dénonciation "calomnieuse" du Front national : "Il faut lever tout doute sur cette dénonciation, dont je suis convaincu qu'elle est calomnieuse".

"C'est quand même le Front national qui fait une lettre. À une époque, on avait des lettres anonymes. Là, au moins, elle est signée", a-t-il ajouté. Il a tenu à souligner qu'à la différence du Front national, visé par une enquête similaire, "on n'a pas des gens qui travaillaient pour un appareil politique, on a des gens qui travaillaient en circonscription électorale". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Richard Ferrand Marielle de Sarnez Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788764383
Ferrand, Sarnez... Le gouvernement d'Édouard Philippe mis à l'épreuve
Ferrand, Sarnez... Le gouvernement d'Édouard Philippe mis à l'épreuve
ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre et le porte-parole du gouvernement multiplient les interventions médiatiques afin de maintenir l'unité dans les rangs de l'exécutif.
https://www.rtl.fr/actu/politique/ferrand-sarnez-le-gouvernement-d-edouard-philippe-mis-a-l-epreuve-7788764383
2017-05-30 16:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CNX0JbOFVSIcLYWZgKVpKw/330v220-2/online/image/2017/0530/7788768213_marielle-de-sarnez-le-25-septembre-2016.jpg