3 min de lecture Présidentielle 2017

Affaire Fillon : les 3 conseils de Sarkozy qui lui permettent de tirer les ficelles

DÉCRYPTAGE - Il n'aura fallu qu'un déjeuner pour métamorphoser François Fillon. En meeting à Compiègne, le candidat a misé sur les thèmes de la sécurité et de l'identité.

Nicolas Sarkozy, le 10 avril 2012
Nicolas Sarkozy, le 10 avril 2012 Crédit : Eric Feferberg / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"Don Sarkozy". Voici le nouveau surnom attribué à Nicolas Sarkozy par le journal Le Monde, ce jeudi 16 février. "Même vaincu, il est indestructible", peut-on lire. Et pour cause, l'ancien président de la République a repris une place de choix dans la campagne présidentielle. Cherchant une sortie à l'affaire de soupçons d'emplois fictifs concernant son épouse, François Fillon a demandé un rendez-vous à son ancien rival. 

L'enjeu était de taille pour François Fillon. Dans des propos rapportés par Le Canard EnchaînéNicolas Sarkozy expliquait la situation délicate dans laquelle se trouve le vainqueur de la primaire de la droite et du centre. "Il ne faut rien faire aujourd'hui pour gêner Fillon... Mais, s'il continue à avoir de mauvais sondages, et je ne vois pas pourquoi il remonterait, il est à la merci d'une fronde parlementaire ou d'une décision de justice", aurait-il dit. 

1. "Sortir une idée par jour"

Qu'a conseillé Nicolas Sarkozy au candidat ? Selon les informations de Sud Radio, l'ancien président de la République lui aurait soufflé de "reprendre la main et dicter le tempo médiatique plutôt que de le subir (...) 'Sortir une idée par jour'". Dans les faits, François Fillon s'est empressé de mettre en pratique ce conseil et a annoncé vouloir abaisser la majorité pénale à 16 ans. "Quand on a 16 ou 17 ans, qu'on attaque un policier, on doit savoir qu'on finira en prison", a-t-il expliqué. 

À lire aussi
Emmanuel Macron devant la pyramide du Louvre, au soir de son élection le 7 mai 2017. Emmanuel Macron
Macron, pris d'insomnie le soir de son élection, a fait quelque chose d'étonnant
Faut-il abaisser l’âge de la majorité pénale à 16 ans ?
Nombre de votes : 12093 *Sondage à valeur non scientifique

En plus d'appliquer ses recommandations, François Fillon s'est aussi bien imprégné du style Sarkozy. Lors de son meeting à Compiègne, le candidat a misé sur le thème de l'identité. À propos de l'affaire Théo, l'ancien candidat a déclaré : "Les excités en cagoule qui caillassent les pompiers ne sont pas des rebelles, ce sont des voyous ! Les irresponsables qui tirent à balles réelles sur la police ne sont pas des sauvageons, ce sont des sauvages !" 

2. "Exploiter les faiblesses de ses adversaires"

Selon Le Parisien, celui qui avait annoncé son retrait de la vie politique aurait conseillé à François Fillon d'être "plus offensif", de "s'emparer des sujets d'actualité", d'"exploiter les faiblesses de ses adversaires". Quelques heures plus tard, François Fillon applique une nouvelle fois ce conseil à la lettre et s'en prend à Emmanuel Macron. Le candidat d'"En Marche !" a fait polémique en déclarant que la colonisation française était "un crime contre l'humanité".

Le candidat de la droite et du centre a répliqué : "Cette détestation de notre histoire, cette repentance permanente est indigne d'un candidat à la présidence de la République. Il y a quelques temps, Emmanuel Macron trouvait des aspects positifs à la colonisation. Ça veut dire qu'Emmanuel Macron n'a aucune colonne vertébrale. Il dit simplement ce que ceux qui l'écoutent veulent entendre".

La réponse d'Emmanuel Macron ne s'est pas fait attendre. Au micro de RTL, l'ancien ministre de l'Économie affirme que l'"on ne peut pas prétendre présider le pays, être garant des institutions, et vouer aux gémonies tous les contre-pouvoirs (...) On ne peut pas prétendre être président de la République en France aujourd'hui, dans l'état de nervosité de la société, (...) quand on fait siffler la presse dans ses rassemblements (...) et quand on met en doute la justice de son pays parce que c'est une autorité".

3. "Être plus à l'écoute de ses entourages"

Autre conseil de Nicolas Sarkozy : "Moins s'isoler, être plus généreux et plus à l'écoute de ses entourages", distille Le Parisien. Un élu Les Républicains a confié à l'AFP que le déjeuner entre les deux hommes politiques a pu être l'occasion d'un marchandage : "En toute logique, Sarkozy demande quelque chose en échange : Matignon pour François Baroin". Cependant, l'entourage de l'ancien président de la République nie l'information : "Nicolas Sarkozy a redit à François Fillon la nécessité de s'entourer des talents de sa famille politique", citant les élus sarkozystes François Baroin, Laurent Wauquiez, Christian Jacob, Eric Woerth.


"Après s'être fait évacuer de la primaire comme il l'a été, Sarkozy se rêve en faiseur de roi. Baroin est son cheval de Troie (...) C'est un coup de com' (...) Il suffit de voir qui sont les frondeurs à droite. Sarkozy est à la manœuvre pour mettre la pression sur Fillon et l'obliger à revenir vers lui", explique un cadre du parti à L'Express

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Nicolas Sarkozy François Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787276107
Affaire Fillon : les 3 conseils de Sarkozy qui lui permettent de tirer les ficelles
Affaire Fillon : les 3 conseils de Sarkozy qui lui permettent de tirer les ficelles
DÉCRYPTAGE - Il n'aura fallu qu'un déjeuner pour métamorphoser François Fillon. En meeting à Compiègne, le candidat a misé sur les thèmes de la sécurité et de l'identité.
http://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-fillon-les-3-conseils-de-sarkozy-qui-lui-permettent-de-tirer-les-ficelles-7787276107
2017-02-16 17:24:00
http://media.rtl.fr/cache/fZVupOMqU4fb2_EAo31QjQ/330v220-2/online/image/2017/0216/7787276363_nicolas-sarkozy-le-10-avril-2012.jpg