2 min de lecture Élections européennes

Européennes : quand Ménard conseille à Hamon de se reconvertir dans un kebab

La guerre sur Twitter continue entre le maire de Béziers et le chef du parti Génération.s. Après la défaite de Benoît Hamon aux Européennes, Robert Ménard s'est empressé de réagir.

Benoît Hamon, chef du parti Génération.s
Benoît Hamon, chef du parti Génération.s Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Depuis quelques semaines, Benoît Hamon et Robert Ménard se taclent respectivement sur les réseaux sociaux. Le maire de Béziers a réagi au mauvais résultat de la tête de liste de Génération.s aux élections européennes. En effet, la liste "Liste citoyenne du Printemps européen" n'a recueilli que 3,2 % des voix. 

"Benoît Hamon va avoir du temps libre : il peut enfin commencer sa carrière de vendeur de kebab", pouvait-on lire dimanche 26 mai sur le Twitter de Robert Ménard. Un petit mot qui fait référence à un vif échangé passé entre les deux hommes. 

Le 16 mai dernier, Benoît Hamon avait adressé "une spéciale dédicace" au maire de Béziers sur le même réseau social. L'ancien candidat socialiste à la présidentielle avait publié une vidéo dans laquelle on le voit attablé à un kebab de Béziers, s'adressant à Robert Ménard : "Il fait la guerre aux kebabs, mais derrière la guerre aux kebabs, il fait surtout la guerre à une population, qu'il n'aime pas", soulignait-il. Un message pour la diversité culinaire et culturelle, dans lequel il avait également mentionné Jordan Bardella, la tête de liste du Rassemblement nationalMarine Le Pen et Éric Zemmour. 

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon lors de l'assemblée représentative de La France Insoumise, le 23 juin 2019 La France insoumise
Jean-Luc Mélenchon "s'auto-intronise et s'accorde l'absolution", observe Alain Duhamel

Ce tweet avait pour objectif de dénoncer une prise de position du maire de Béziers qui déclarait qu'il y avait trop de restaurants "kebabs" dans sa ville. "J'assume, je ne veux pas que Béziers devienne la capitale du kebab. ces commerces n'ont rien à voir avec notre culture !", avait-il écrit le 30 novembre 2015, toujours sur Twitter. 

Robert Ménard avait répondu, le 16 mai 2019, à la pique lancée par Benoît Hamon : "Pour Benoît Hamon, être rebelle c'est manger un kebab à Béziers. Qu'il so'ffre un saucisson pinard à Raqqua, et après on en reparle #resistanceLowcost #loser"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Benoît Hamon Robert Ménard
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797718039
Européennes : quand Ménard conseille à Hamon de se reconvertir dans un kebab
Européennes : quand Ménard conseille à Hamon de se reconvertir dans un kebab
La guerre sur Twitter continue entre le maire de Béziers et le chef du parti Génération.s. Après la défaite de Benoît Hamon aux Européennes, Robert Ménard s'est empressé de réagir.
https://www.rtl.fr/actu/politique/europeennes-quand-menard-conseille-a-hamon-de-se-reconvertir-dans-un-kebab-7797718039
2019-05-27 12:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wvLevzHyA__0YfQ439lBgw/330v220-2/online/image/2019/0408/7797384781_benoit-hamon.jpg