2 min de lecture Élections européennes

Européennes 2019 : LR s'effondre, Laurent Wauquiez cible de toutes les critiques

C'était le tout premier scrutin national pour Laurent Wauquiez depuis qu’il est à la tête des Républicains. Mais pour le parti, ça a été la douche froide. Et lui est de nouveau la cible de toutes les critiques.

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy iTunes RSS
>
Européennes 2019 : Les Républicains s'écroulent, Laurent Wauquiez dos au mur Crédit Image : FREDERICK FLORIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Leia Hoarau

Le choc a été d'autant plus rude que les instituts de sondage, non seulement donnaient la liste menée par François-Xavier Bellamy en 3e position depuis des semaines - aux alentours de 12% des voix - mais ils ont continué à le faire jusque tard dans la journée, sur la base des premiers sondages "sortis des urnes" qui tournaient sous le manteau.

Ce n'est que vers 19h que la percée des écologistes a commencée à être révélée par les instituts, faisant descendre LR brutalement de 4 points, à 8% des voix, à la 4e place seulement. Une très mauvaise surprise, mais qui n'a pas empêché Laurent Wauquiez de prononcer, à 20h, le même discours qu'il avait prévu de faire à l’heure où LR occupait encore la 3e position du classement.

Ça n'a pas échappé d'ailleurs à Bruno Retailleau, le chef de file des Républicains au Sénat, qui a donné, quelques minutes plus tard à peine, le coup d'envoi des hostilités, sur le plateau de France 2. "Ne pas parler d'échec ce serait se cacher derrière son petit doigt", a-t-il commencé par tacler. Avant d'appeler, le visage grave, à la refondation et rassemblement de la droite, de Xavier Bertrand à lui, "en passant" par Laurent Wauquiez. Vous avez bien entendu : le sénateur vendéen espère enjamber le parti en créant une "organisation nouvelle". 

Beaucoup d'autres l'ont suivi

À lire aussi
Jordan Bardella, eurodéputé du Rassemblement national, le 26 mai 2019 Rassemblement national
VIDÉO - Rassemblement national : Jordan Bardella promu 2e vice-président du parti

Le président du Sénat Gérard Larcher a notamment publié un communiqué dans lequel il appelle à une "remise en question profonde" de la "ligne politique du parti". Même tonalité hors micro chez beaucoup d'autres. "C'est simple, on n'est plus en état de gagner une élection présidentielle" se désolait un cadre du parti.


Bref, des attaques en rafale, qui, officiellement, n’ont pas fait trembler le président des Républicains : "On a les reins solides" assurait son plus proche collaborateur, ajoutant qu’il ne s’agit pas d’une "question de personne". Traduction : pas question pour Laurent Wauquiez de lâcher son poste. 

Son entourage admet seulement qu’il faudra donner gages : "S'il faut faire évoluer la ligne, on le fera", expliquait-on, en substance, au siège du parti. Les plus anciens assurent que le patron sait ce qu'il fait : "Il sait très bien que c'est un mauvais résultat, m'a confié l'un d'entre eux. Il doit adresser un signal. Il faudra qu'il soit à l'initiative. Et rien ne doit être éludé", assure un eurodéputé. Et un sénateur d’anticiper : "Ça va turbiner comme les glaces italiennes. Il doit absolument se re-légitimer". 

Beaucoup d’options sont évoquées, la convocation rapide de l’une des instances du parti, l’organisation d’un congrès de refondation, et même, la remise en jeu de son mandat. Rien ne filtre pour l’heure de ses intentions. Laurent Wauquiez a beaucoup consulté par téléphone dans son bureau hier soir...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Laurent WAUQUIEZ Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797715577
Européennes 2019 : LR s'effondre, Laurent Wauquiez cible de toutes les critiques
Européennes 2019 : LR s'effondre, Laurent Wauquiez cible de toutes les critiques
C'était le tout premier scrutin national pour Laurent Wauquiez depuis qu’il est à la tête des Républicains. Mais pour le parti, ça a été la douche froide. Et lui est de nouveau la cible de toutes les critiques.
https://www.rtl.fr/actu/politique/europeennes-2019-lr-s-effondre-laurent-wauquiez-cible-de-toutes-les-critiques-7797715577
2019-05-27 07:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uOyO4-NMKZZycjB-f0f1mw/330v220-2/online/image/2019/0212/7796525366_le-parlement-europeen-le-14-novembre-2018-a-bruxelles.jpg