1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Éric Zemmour : un parti créé "dans les prochains jours", dit un de ses soutiens
1 min de lecture

Éric Zemmour : un parti créé "dans les prochains jours", dit un de ses soutiens

DÉBAT - En charge des parrainages de la campagne de Zemmour, Loup Bommier a débattu face au porte-parole du RN Julien Odoul.

Eric Zemmour, le 30 novembre 2021
Eric Zemmour, le 30 novembre 2021
Crédit : THOMAS COEX / POOL / AFP
L'invité de 8h20 du 01 décembre 2021
08:51
L'invité de 8h20 du 01 décembre 2021
08:50
Marie-Pierre Haddad

Une candidature prévue mais qui soulève des questions. Éric Zemmour s'est officiellement lancé dans la course à l'Élysée. Dans une vidéo postée sur YouTube, l'ancien éditorialiste au Figaro et à Cnews a fait référence au général de Gaulle et à l'appel du 18-Juin

Au-delà du programme, Éric Zemmour doit obtenir 500 parrainages d'élus pour pouvoir se présenter au suffrage universel. "On a passé les 250", explique Loup Bommier maire de Gurgy-le-Château en Côte-d'Or et soutien d'Éric Zemmour, en charge du pôle élus et des parrainages. Ce sera un objectif "difficile" mais atteignable, ajoute-t-il. "Les équipes se constituent. Dans les prochains jours, nous annoncerons la création du parti politique", a-t-il ajouté. La création de ce parti est annoncée depuis le mois d'octobre. En attendant une association de financement, les "Amis d'Éric Zemmour", est déjà active.

Critiqué par ses adversaires pour ne pas proposer des mesures, Éric Zemmour est aussi attendu sur son programme

C'est la France du passé et la France dépassée

Julien Odoul à propos d'Eric Zemmour

Invité de RTL ce mercredi 1er décembre, Loup Bommier explique que la première mesure qui sera mise en place par l'ex-polémiste est un référendum sur l'immigration. "Ce que je vois et ce que j'entends, c'est qu'Éric Zemmour a imposé deux sujets importants dans l'opinion publique : l'immigration et la sécurité et la souveraineté économique à travers le réinvestissement dans la filière nucléaire", explique-t-il. 

À lire aussi

Des propos qui ne sont pas du goût du Rassemblement national. Le porte-parole du parti Julien Odoul explique au micro de RTL qu'Éric Zemmour a démontré qu'on ne passait pas de polémiste à candidat à l'élection présidentielle "en un claquement de doigt". "Il y a de la voix mais il n'y a pas de souffle (...) C'est la France du passé et la France dépassée", a-t-il déclaré. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/