3 min de lecture Société

Environnement : les mesures annoncées par Macron pour mettre au vert l'État

L’État se veut désormais exemplaire et responsable en terme d’environnement. Ce mercredi 12 février, une vingtaine de mesures a été annoncée pour verdir les administrations.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Environnement : l'État et l'Élysée veulent montrer l'exemple Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par William Vuillez

Les fonctionnaires vont devenir de vrai VRP de l’écologie du quotidien. Si prochainement vous montez dans un TGV, ne soyez pas surpris si vous devez enjamber Christophe Castaner ou Murielle Pénicaud pour aller au wagon bar, ils sont tout simplement en déplacement professionnel. 

Encourager les agents de l’État voir les ministres à moins prendre l’avion et à préférer le train pour des trajets courts, voilà l’une des annonces du 4e Conseil de défense écologique qui s’est tenu mercredi à l’Élysée. 20 mesures ont été présentées pour mettre les services de l’État et les 2,5 millions de personnes à son service en conformité avec les ambitions écologiques du gouvernement

En effet, les administrations sont un peu à la peine. Ainsi par exemple, un forfait mobilité durable de 200 euros doit être mis en place pour les fonctionnaires afin d’être remboursés de leur trajet domicile-travail quand ils se déplacent en vélo ou covoiturage, ce qui existe déjà depuis juin dernier pour les entreprises qui le souhaitent. Autre mesure notable, la fin du plastique non recyclable dans tous les services de l’État, fini de passer son stress en tordant une bouteille dans une réunion complexe. Même la voiture présidentielle devient hybride, blindée mais propre. 

Depuis fin janvier, tous les collaborateurs ont reçu une gourde. Oui, la République se décline aussi en gourdes afin de faire face à la suppression des bouteilles plastiques. Chaque année, l’Élysée en consommait 200.000 soit 600 par jour, il y avait une petite urgence. 100% de papier recyclé, 70% du parc en voitures électriques et aussi 50% de produits bios pour la cuisine. 

Les reproches des associations

À lire aussi
La côte des havres du Cotentin (photo d'illustration) tourisme
Idée vacances en France : la Côte des havres du Cotentin et ses espaces naturels

Le plus haut sommet de l’État montre l’exemple mais sans le faire exprès, devient le symbole d’une vie politique toujours en retard sur une société civile puisque les grandes entreprises ont déjà ou sont en train d’adopter ces mesures. Des mesures accueillies sans enthousiasme par les associations.  

C’est bien que l’État veuille montrer l’exemple mais il ne fait que se conformer à l’époque, bien après tout le monde. C’est ce que reproche par exemple Greenpeace à ce plan : recycler ce qui est déjà fait sans aller plus loin. C’est bien de communiquer sur le fait que les voitures ne devront plus faire tourner leur moteur en attendant dans la cour de l’Élysée, mais on reste dans le symbolerecycler d’accord mais symbole avant tout.

Le plus

La baisse du nombre d’insectes en Europe se mesure grâce au test du "splatomètre". C’est une mesure originale mais qui est assez efficace. Il s’agît de mesurer le nombre d’insectes écrasés sur votre pare-brise ou plaque d’immatriculation. Des scientifiques ont constaté que dans leur deux pays respectifs, que le nombre d’insectes qui s’écrabouillaient était 80% moins important au Danemark ou en Grande Bretagne en 10 ans. Un vrai drame, très concret. Une expérience que chacun peut réaliser, ça s’appelle le splatomètre ou le pschhtomètre, amusant et tragique à la fois.

La note

4/20 aux banques française accusées de financer des projets liés à la déforestation.
Des banques françaises ont fourni environ deux milliards d’euros à des entreprises agroalimentaires favorisant la déforestation en dépit d’une loi qui leur interdit de financer les dégâts environnementaux, selon l’analyse de l’ONG Global Witness, en Amazonie ou au Congo, il s’agirait de BNP Paribas, Natixis et le Crédit Agricole. Pas de réactions de la part des intéressés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Environnement Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants