1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Yannick Jadot est l'invité de RTL mercredi 2 février
1 min de lecture

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Yannick Jadot est l'invité de RTL mercredi 2 février

MINUTE PAR MINUTE - Ce mercredi 2 février, Yannick Jadot est l’invité d'Yves Calvi pour le Petit-déjeuner présidentiel de 7h à 9h30. Suivez en direct cette matinale exceptionnelle avec le candidat écologiste.

Le candidat écologiste Yannick Jadot
Le candidat écologiste Yannick Jadot
Crédit : JULIEN DE ROSA / AFP
Aymeric Parthonnaud & Marie Zafimehy
Au programme de la matinale
  • 7h15 - Ce que les Français vous disent
  • 7h33 - 20 minutes pour convaincre
  • 7h55 - L'œil de Caverivière
  • 8h10 - Café Calvi
  • 8h15 - La boîte à archives
  • 8h33 - France 2022
  • 8h45 - La chronique de Laurent Gerra
  • 8h55 - L'astuce du chef
Filtrer et afficher les actualités :

Repenser l'éclairage public

Avec le Petit Jury, les enfants posent leurs questions à Yannick Jadot. Que propose-t-il pour limiter la pollution lumineuse ? "L'éclairage est un gros poste de dépense des villes. Aujourd'hui il y a des méthodes pour des lampes qui consomment moins avec des LED et des éclairages plus doux voire des rues qui ne sont plus éclairées du tout. Quand c'est réfléchi avec les populations ça se passe très bien, indique le candidat. C'est du pragmatisme. Pendant des siècles, on éteignait la nuit. Mais on peut garantir la sécurité tout en réduisant les dépenses pour les villes et la pollution lumineuse."

L'encadrement des loyers

"On a eu une explosion des loyers et du prix du m² dans les zones tendues. Dans les grandes métropoles, on est entre 5.000 et 10.000 euros le mètre carré. On a une responsabilité à mettre en place l'encadrement des loyers pour éviter les hausses de loyer non justifiées. C'est légitime lorsqu'il y a autant de spéculation foncière de protéger les locataires. J'assume cette protection des locataires", dit Yannick Jadot.

Valoriser le sport au quotidien

"Moi je veux faire, comme il y a une grande Fête de la musique, une grande Fête du sport, propose le candidat. Je veux que chaque enfant ait accès à une heure de sport par jour et chaque adulte 30 min. Pas mal d'entreprises sont en train de repenser l'aménagement du travail avec le télétravail, etc. Nous aiderons à l'installation d'équipements sportifs. C'est bon pour l'épanouissement, c'est bon pour la tête, c'est bon pour le physique. On aura une grande politique de sport dans nos quartiers et nos entreprises".

Que mettra-t-il sur son bureau à l'Élysée ?

"J'aurais une photo de ma compagne et de mes enfants", confie le candidat. Yannick Jadot explique aussi qu'il vivra à l'Élysée s'il est élu, comme ses prédécesseurs "pour des raisons de sécurité".

remplacer Parcoursup

Yannick Jadot veut remplacer le système actuel par un nouveau "avec de l'algorithme mais on sortira de l'aberration. On créera 80 à 100.000 places dans les universités. Ce gouvernement a choisi de sacrifier l'Université. Nous remettrons l'université au cœur d'une grande politique de l'Éducation".

100.000 morts liés à la pollution de l'air

"Il y a 100.000 morts dans notre pays liés à la pollution de l'air. Ça veut dire qu'il faut massivement investir sur les transports collectifs, sur le vélo, sur le covoiturage. Pour les voitures, il faut des véhicules qui polluent peu, qui sont accessibles lorsqu'il n'y a pas de transports collectifs". Interrogés sur les déplacements dans la ruralité, Yannick Jadot se veut rassurant : "Je n'ai pas interdit l'automobile ! Aujourd'hui la parité prix entre les véhicules thermiques et les électriques est à 2026-27 dans les études. On nous a fait la même avec les énergies en nous expliquant qu'elles seraient toujours plus chères que les vieilles énergies. Aujourd'hui les renouvelables sont moins chères, clame le candidat écologiste. En 10 ans, les coûts de production du photovoltaïque ont été divisés par 10. (...) J'installerai des bornes de rechargement électrique partout. Ça n'a pas été fait !"

Comment traiter avec Poutine ?

"On a reçu Poutine à Versailles et à Brégançon ? Qui utilise un pistolet à eau ? Qui a obtenu quoi que ce soit [de la Russie" ? Moi, ce que je veux, c'est un rapport de force avec Poutine. C'est lui parler au nom de l'Union européenne. S'autonomiser par rapport au gaz russe. Stopper le pipeline Nord Stream 2. Moi j'ai demandé au président de la République de se rendre à Kiev, ce qu'il n'a toujours pas fait", note Yannick Jadot. "Aujourd'hui, c'est Boris Johnson ou Erdogan qui vont à Kiev alors que j'ai réclamé un sommet européen. Nous ne devons pas construire une escalade militaire, précise-t-il en expliquant qu'il ne souhaiterait pas faire comme les Britanniques qui ont envoyé des troupes. Il faut une escalade diplomatique".

Les réfugiés "ne sont pas une menace"

"Est-ce que notre société est menacée par les 2.000 personnes qui sont à Calais ?", interroge Yannick Jadot qui prend l'exemple des naufragés qui sont morts dans la Manche il y a quelques mois. "Une jeune femme de 24 ans faisait partie de ces naufragés, kurde-irakienne, les Kurdes qui combattent l'Etat islamique et que nous avons abandonnés. Elle rejoignait son fiancé en Angleterre. Quelle est cette menace qui fait que Zemmour, Le Pen, Pécresse et Macron poussent à ce qu'on arrache les tentes de ces survivants tous les matins ! À ce qu'on leur confisque leurs derniers biens ! À ce qu'on empêche les associations de les soigner ?" "Je considère que quelques milliers de survivants à Calais ou dans les forêts de Biélorussie ne sont pas une menace pour l'Europe. On doit les accueillir en dignité".

Les étudiants étrangers

"Quand j'entends le discours sur les étudiants étrangers ! L'université qui a été sacrifiée ces dernières années... Elle doit être un outil de rayonnement de notre pays à l'international. On doit être fier quand des étudiants veulent venir apprendre en France ?", dit Yannick Jadot.

Regroupement familial

Faut-il limiter l'arrivée des étrangers en France ? Pour Yannick Jadot la question ne se pose pas. "J'assume totalement cette position. C'est quoi les arrivées des étrangers en France ? C'est la question des regroupements familiaux. Est-ce qu'on les arrête ? Ce sont les conventions internationales et le droit légitime des personnes qui travaillent depuis un moment en France de vivre en famille. Ils contribuent à la richesse nationale. Ils ont naturellement le droit de vivre en famille", explique le candidat.

IMMIGRATION

Yannick Jadot ne limitera pas le nombre d'étrangers qui entreront en France.

Je considère que quelques survivants à Calais ou en Biélorussie ne sont pas une menace

UNE PREMIÈRE MESURE CONCRÈTE : RÉNOVER LES LOGEMENTS

10 milliards d'investissement sur la rénovation des logements : c'est plus de confort, plus de santé

Yannick Jadot