1 min de lecture Faits divers

Emmanuel Macron visé par un projet d'action violente lié à l'ultradroite

Six personnes ont été arrêtées, a annoncé une source proche de l'enquête mardi 6 novembre. Ces interpellations visaient des personnes liées à l'ultradroite. Elles préparaient une action violente contre Emmanuel Macron.

>
Emmanuel Macron visé par un projet d'action violente lié à l'ultradroite Crédit Image : Ludovic MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date :
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Six suspects, cinq hommes et une femme, en lien avec la mouvance de l'ultradroite ont été interpellés, ce mardi 6 novembre, par les services antiterroristes dans le cadre d'une enquête sur un projet d'action violente aux contours imprécis visant Emmanuel Macron

Ces interpellations, quatre en Moselle, une en Isère et une en Ille-et-Vilaine, ont été conduites par les policiers de la DGSI dans le cadre d'une enquête ouverte pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle", a-t-on appris de source judiciaire. 

"Cette enquête vise un projet, imprécis et mal défini à ce stade, d'action violente" contre Emmanuel Macron, a précisé l'une des sources proches de l'enquête à RTL. Les six personnes interpellées sont âgées entre 22 et 62 ans et se sont rencontrés sur internet. Un pistolet de calibre 44 a été saisi lors de l'opération.

Les investigations en cours doivent permettre d'établir la réalité et la nature exacte de cette menace, a précisé l'une des sources proches de l'enquête. Lundi, lors de l'installation du nouveau directeur de la DGSI Nicolas Lerner, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'est dit "attentif" aux menaces venues notamment des "mouvements extrémistes de droite comme de gauche, très actifs sur notre territoire". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Élysée Isère
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants