1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron : comment son look est devenu une partie intégrante de sa communication
6 min de lecture

Emmanuel Macron : comment son look est devenu une partie intégrante de sa communication

DECRYPTAGE - Chez Emmanuel Macron tout est communication. Que nous disent ses vêtements devenus un élément au sein de sa stratégie sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Crédit : AFP
Comment le look d'Emmanuel Macron est devenu une partie intégrante de sa communication
12:35
Monique Younès

Si l’habit ne fait pas le moine, il peut faire l’homme politique. Intéressons-nous aux vêtements d'Emmanuel Macron et à l'évolution de son look depuis son premier quinquennat. Comment le président s'habille-t-il ? Par qui ? Quels messages nous adressent ses vêtements ?

La dernière image forte du président de la République date du jour de sa ré-investiture le 7 mai dernier. Il était, comme souvent, en costume-cravate bleu et d'un bleu assez lumineux. C'est la couleur fétiche du président. Il en a 50 nuances. 

Emmanuel Macron s'habille en prêt-à-porter slim, costume très simple, toujours le même modèle. La veste légèrement cintrée, deux fentes à l'arrière, souvent trois poches dont une légèrement en biais. C'est la seule fantaisie. On est loin des présidents qui se faisaient confectionner des costumes sur-mesure chez de grands tailleurs comme Camps de Luca ou Cifonelli à des milliers d’euros. Ou encore des ministres qui préféraient un style plus affirmé comme Jack Lang avec ses vestes à col officier Mugler, François Fillon et ses gabardines de chez Arnys, Edouard Balladur et ses revers roulants de chez Henri Poole et ses chaussettes rouge sang de Gammarelli.

Exit le luxe et la fantaisie

Le luxe et la fantaisie, Emmanuel Macron les a bannis. Et cela dès son arrivée à Bercy. Il s’est même défait de sa montre Cartier, adieu le luxe. Et pour la fantaisie, on ne verra plus le président de la République en costume noir brillant et cravate rose comme lors de son mariage avec Brigitte Trogneux, ni en costume gris et cravate mauve comme quand il était le secrétaire général adjoint de l'Élysée, sous François Hollande. 

À lire aussi

Devenu ministre de l’Économie, Emmanuel Macron opte pour l'option "vêtement discret et pas cher". Ses costumes prêt-à-porter sont achetés 380 euros chez Jonas, une boutique rue d'Aboukir, dans le quartier du Sentier, à Paris. Quand on arrive devant cet immeuble sans charme, il faut grimper jusqu'au premier étage par un escalier en bois raide recouvert d'un épais tapis gris. Et là on traverse un couloir et on se retrouve dans une pièce remplie de costumes… Il y en a partout. Certains sont même suspendus au plafond. 

Balade en bord de plage

Le patron de Jonas s’appelle Laurent Touboul. Emmanuel Macron l'a connu en 2016 grâce à Ismaël Emelien, client de Jonas. Emelien était à l'époque, le conseiller d'Emmanuel Macron à Bercy. Est-ce qu'il y a eu un effet Macron sur les ventes de la marque Jonas ? Oui ! Il parait que la première année de la présidence Macron, Jonas a fait 30% de plus de chiffre d'affaires et aujourd'hui encore le président continue d’être un excellent ambassadeur de la marque. Jonas accueille toujours des hommes politiques ou des particuliers qui veulent s'habiller comme Emmanuel Macron

Il faut préciser que pendant le précédent quinquennat, on n'a pas connu Emmanuel Macron uniquement en chemise blanche costume-cravate bleu, loin de là. Le choc des photos, le président connait. Il a su distiller, depuis août 2016, des images fortes pour marquer les esprits. Il fait la Une de Paris Match avec son épouse Brigitte, tous les deux sont en maillot de bain, ils marchent sur la plage, les pieds dans l'eau. 

Le président porte un maillot bleu pointillé blanc et un polo bleu marine. Les photos sont prétendument volées, mais le couple est tellement parfait qu’on en doute : pas une goutte de sueur, pas un pli au t-shirt. C’est du volé sur mesure. L’hebdomadaire titre : vacances amoureuses avant l'offensive. Avec l’image d’un homme jeune, cool, dans le vent, au bras de son amoureuse. Tout sourit à Macron y compris les nudistes qui apparaissent sur une des photos du journal. 

Avoir le vélo sympa

Il est tout aussi souriant et décontracté quand il fait du vélo. Il a le vélo sympa. Ce n’est pas un sport d’endurance comme avec Nicolas Sarkozy qui sue sang et eau sur son vélo de courses, Emmanuel Macron n’est pas en tenue de cycliste, il est en jean, la chemise blanche ouverte, le pull noué sur les épaules, les cheveux au vent, genre sortie de famille, toujours la même coolitude.

Au début de son premier quinquennat, le président Macron y est allé assez fort. C'était en juillet 2017, et on l'a vu coup sur coup, et dans la même semaine : sur la base d'Istres, passant en revue une unité de l’armée de l’air, en tenue de pilote de chasse façon Top Gun, au large de l'Île Longue se faisant hélitreuiller en combinaison de commandant de sous-marin nucléaire, sur les quais de Seine en gants de boxe, pour défendre la candidature de Paris aux JO de 2024.

Il en a trop fait. Les réseaux sociaux se sont emparés des images pour les détourner souvent de manière très drôle. Mais beaucoup moins drôle, les militaires n'ont pas apprécié ce qu'ils ont considéré comme un déguisement. A force de vouloir être partout, il a provoqué un effet de saturation.

Coup de comm' ?

Il arrive souvent qu’il y ait des loupés quand on utilise le vêtement pour servir la communication politique. Il ne faut pas se tromper de costumes. Quand en février 2019, le président va à la rencontre des SDF, il est en tenue de maraude. Jean, un blouson en cuir, chaussures noires en cuir ciré, on ne va pas à la rencontre de gens démunis en alpaga. 

Les journalistes, les observateurs voient la communication derrière le cliché mais monsieur tout le monde voit un président qui s'intéresse à la précarité et le message est donc bien passé. Mais en août dernier, quand Emmanuel Macron répond sur Tik Tok et Instagram aux questions des jeunes sur le coronavirus et la vaccination, il porte un t-shirt noir avec pour motif une chouette géométrique stylisé par trois triangles et deux ronds. 

Je ne sais plus ce que cette chouette a inspiré aux jeunes, mais on cherche encore aujourd’hui la marque qui a pour logo cette chouette. Et on glose toujours sur la signification du volatile nocturne. Est-ce le symbole de la sagesse et de la perspicacité ? Est-ce un clin d’œil à la chouette brodée sur l'écusson du groupement des commandos de montagne ? L’Élysée n’a donné aucun indice.  

Un vêtement disruptif pour lancer sa campagne

Une autre image forte, le 15 mars dernier, quand le candidat Macron est apparu sur les réseaux sociaux en sweatshirt à capuche. C’est le vêtement disruptif qui a lancé sa deuxième campagne. Le style est décontracté, jeune ! C'était la première fois en France d'un président en exercice se montre en sweat à capuche. On appelle ça un hoodie.

Mais attention, ce n'est pas n'importe quel hoodie ! Celui-ci fait partie de la tenue officielle du commando parachutiste d'élite qui a aidé à l’évacuation des ressortissants français, européens, et des Afghans, au moment de la prise de Kaboul par les talibans. Le public était divisé. Certains disaient : il se prend pour Zelensky, d’autres appréciaient son côté cool, mais en action. Il s’est montré en jeune chef de guerre au travail, n’ayant pas eu le temps de se raser, d’où sa barbe de trois jours, les yeux cernés, fatigué par des nuits trop courtes à essayer de sauver la planète. Pour ça, quoi mieux qu’un friday wear pour faire passer le message ? 

A la Kennedy

Dernière image marquante : le 16 avril 2022, après son meeting à Marseille, chemise ouverte sur son torse velu. Et les manches retroussées, à la Kennedy façon jeune, sexy gagnant en poil sur le torse ce qu’il a perdu au sommet du crâne.

Que ce soit dans un costume sobre, ou en bras de chemise, en cravate marine ou à pis bleus, en souliers noirs à lacets richelieu ou en sneakers, le président Macron sait beaucoup mieux que ses prédécesseurs se servir de l’habit pour passer les messages. Il maîtrise sa garde-robe. Nous savions qu’il était un séducteur né. Nous voyons que cela demande du travail, on pourrait même croire à une vie de chien s’il n’apparaissait pas évident qu’Emmanuel Macron adore ça, paraître, plaire et séduire. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/