2 min de lecture Présidence de la République

Élysée : qu'est-ce que le GSPR, la garde rapprochée du président de la République ?

ÉCLAIRAGE - Crée par François Mitterrand en 1983, le GSPR assure la sécurité du chef de l'État et doit connaître une réorganisation dans les prochaines semaines. Objectif : tourner la page Benalla.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Élysée : qu'est-ce que le GSPR, la garde rapprochée du Président de la République ? Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau / GSPR | Durée : | Date : La page de l'émission
Thomas Prouteau édité par Eléanor Douet

L'affaire Benalla a projeté, le GSPR, les hommes qui assurent la sécurité du Président, dans la lumière. Une réorganisation est annoncée et sera effective dans les prochaines semaines pour ce service de l'ombre.

L'impératif numéro un de ces hommes, c'est d'être mobilisable 7j/7, 24h/24. Aussi bien pour ce que l'on voit : les déplacements officiels et les sorties publiques du président, que pour ce qu'on ne voit pas : la vie privée du chef de l'État.

À chaque instant les 77 hommes et femmes du GSPR, le groupement spécial de policiers et gendarmes crée par François Mitterrand en 1983, doivent anticiper et parer la menace. En amont des déplacements, ils inspectent tous les lieux visités.

Beaucoup sont formés au contre-sniping, c'est-à-dire à abattre un snipers ennemi s'il devait surgir. Ils forment également "la bulle" pendant les déplacements. "La bulle", ce sont les quatre hommes qui forment ce cercle en théorie infranchissable autour du Président, dont un avec la mallette kevlar pour parer les balles. Bien évidemment la qualité que tous doivent respecter, au risque d'être écarté, c'est la loyauté et la discrétion absolue.

À chaque président son style

À lire aussi
Emmanuel Macron lors du 75e anniversaire du débarquement en Provence, le 15 août 2019 réforme des retraites
Les infos de 7h - Réforme des retraites : "il faut réformer davantage avec les Français" dit Macron

Mais chaque président à ses spécificités et ses anges gardiens doivent s'adapter. Mitterrand c'était les sorties nocturnes, la fille cachée et bien sûr la maladie à la fin de sa vie. Chirac c'était les bains de foule improvisés, qui donnait des sueur froides dans les rangs du GSPR. Sarkozy lui ne voulait aucun gendarme, que des policiers. Hollande ce fut de nouveau les sorties privées, mais aussi des improvisations comme l'arrivée sans aucun déminage au pied de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, juste après l'attentat.

Emmanuelle Macron lui a la réputation de respecter les consignes de sécurité. Sa marque on l'a vu a été de confier une partie de sa sécurité, la partie privée, à un jeune civil : Alexandre Benalla, qui avait recruté quelques policiers de confiance, qui sont venus s'ajouter aux effectifs. On connait l’épilogue.

Que sait-on de la réorganisation qui se profile ?

Ce qui ne change pas c'est la répartition 50-50 de policiers et gendarmes. En revanche, ils vont désormais dépendre directement de l'Élysée. Jusqu'ici, leur hiérarchie officielle c'était le ministère de l'Intérieur.

Une nouvelle direction de la sécurité va d’ailleurs être créée à la présidence. Elle va rassembler les hommes du Président et les 200 gendarmes de la Garde républicaine qui assure la surveillance du Château. Une seule direction, un seul budget, un seul chef, un gendarme expérimenté, pour éviter à tout prix de nouvelles mésaventures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidence de la République Elysée Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797603669
Élysée : qu'est-ce que le GSPR, la garde rapprochée du président de la République ?
Élysée : qu'est-ce que le GSPR, la garde rapprochée du président de la République ?
ÉCLAIRAGE - Crée par François Mitterrand en 1983, le GSPR assure la sécurité du chef de l'État et doit connaître une réorganisation dans les prochaines semaines. Objectif : tourner la page Benalla.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elysee-qu-est-ce-que-le-gspr-la-garde-rapprochee-du-president-de-la-republique-7797603669
2019-05-11 07:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hcFqD_-g94Gp7ZqNItVSpQ/330v220-2/online/image/2019/0510/7797604729_un-membre-du-gspr-dans-l-avion-de-la-presidence-de-la-republique-illustration.jpg