3 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 en PACA : "Marion Maréchal-Le Pen met sa culture religieuse au-dessus des valeurs de la République", lance Christophe Castaner

REPLAY / INVITÉ RTL - Malmené dans les sondages, le candidat du Parti socialiste croit encore en ses chances de victoire.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Élections régionales 2015 en PACA : "Marion Maréchal-Le Pen met sa culture religieuse au-dessus des valeurs de la République", lance Christophe Castaner Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : Olivier Mazerolle | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

À quelques jours du premier tour des élections régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur, la liste socialiste conduite par Christophe Castaner est malmenée dans les sondages. Selon une enquête Ifop pour RTL, elle se placerait avec seulement 18% d'intentions de vote pour le scrutin du 6 décembre. Elle est ainsi largement devancée par la liste Les Républicains de Christian Estrosi (29%) et, surtout, par celle du Front national emmenée par Marion Maréchal-Le Pen (39%).

Même s'il reste optimiste sur le "besoin de gauche" et s'il assure qu'au "soir du premier tour, il y aura des surprises", Christophe Castaner alerte les électeurs en PACA sur les conséquences d'une victoire de Marion Maréchal-Le Pen. "Si elle était présidente de région, elle organisera le système pour mettre le feu", dénonce le candidat socialiste qui affirme également que sa concurrente "met sa culture personnelle religieuse au-dessus des valeurs de la République". 

Marion Maréchal-Le Pen provoquerait demain un rejet de Provence-Alpes-Côte d'Azur

Christophe Castaner
Partager la citation

Pour appuyer ce constat qu'il juge "dramatique", il prend exemple sur la récente proposition polémique de la tête de liste du FN qui consiste à supprimer la subvention de la région au planning familial. D'après lui, s'agit d'une "attaque sur les droits des femmes" et d'un "refus de penser que le droit à l'avortement est fondamental pour une jeune femme qui serait victime d'un accident et qu'on ne doit pas obliger à porter l'enfant qui est en elle". 

Selon Christophe Castaner, qui "assume d'être un social démocrate", c'est l'avenir de la région qui est en jeu. "On voit comment la campagne d'esquive, de stigmatisation et de haine de Marion Maréchal-Le Pen provoquerait demain un rejet de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Son protectionnisme est une muraille de papier face aux défis sans frontières que sont le terrorisme, la crise des réfugiés, le réchauffement climatique. Son europhobie serait un handicap lourd", affirme-t-il.

À lire aussi
Valérie Pécresse, le 30 juin 2018 élections régionales
Régionales en Île-de-France : Pécresse en tête des intentions de vote

Malgré les mauvais résultats dans les sondages pour l'ensemble de la gauche, créditée à 28% soit moins que la seule liste de la droite et du centre, l'actuel député des Alpes-de-Haute-Provence compte bien se maintenir après le premier tour : "Vous verrez que le total de la gauche sera devant le candidat Les Républicains. (...) Si nous sommes devant, je demanderai à Christian Estrosi de s’appliquer ce qu'il rêve de faire avec nous, c'est-à-dire se retirer". Mais en cas de refus de front républicain, rejeté par Nicolas Sarkozy, il y a aura donc des chances pour que Marion Maréchal-Le Pen soit élue. Pour Christophe Castaner, Christian Estrosi devra "en porter toute la responsabilité".

Les candidats à la présidence de la région PACA

Isabelle Bonnet (Lutte Ouvrière), Sophie Camard (Europe Écologie Les Verts - Front de Gauche), Cyril Jarny (Nouvelle Donne), Christophe Castaner (Parti socialiste - Parti radical de gauche), Jean-Marc Governatori (Alliance Écologiste Indépendante), Christian Estrosi (Les Républicains - Union des Démocrates et Indépendants - Mouvement démocrate), Noël Chuisano (Debout La France), Marion Maréchal-Le Pen (Front national), Jacques Bompard (Ligue du Sud), Daniel Romani (Union Populaire Républicaine).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Parti socialiste Marion Maréchal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants