1 min de lecture Présidentielle 2017

Élection présidentielle 2017 : Philippe Poutou a voté à Bordeaux

Le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste s'est rendu dans son bureau de vote de la capitale girondine dimanche 23 avril.

Élection présidentielle 2017 : Philippe Poutou a voté à Bordeaux
Élection présidentielle 2017 : Philippe Poutou a voté à Bordeaux
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et AFP

Le candidat du Nouveau Parti anti-capitaliste (NPA) à l'élection présidentielle, Philippe Poutou, a voté dimanche matin à Bordeaux pour le premier tour de l'élection présidentielle, a constaté un journaliste de l'AFP.  Philippe Poutou, 50 ans, ouvrier à l'usine Ford de Blanquefort (Gironde), a accompli son devoir de citoyen peu après 10h dans une école d'un quartier populaire de Bordeaux.

Vêtu d'un jean et d'une chemise claire, il est apparu souriant et détendu. Il a pris le temps d'échanger quelques mots avec les assesseurs du bureau de vote et quelques électeurs. Le candidat du NPA, dont c'est la deuxième participation à une élection présidentielle, avait recueilli 1,15% des voix au premier tour en 2012. 

À midi, 28,54% des électeurs français avaient voté. Ce taux est très légèrement supérieur à celui enregistré à la mi-journée pour le premier tour de 2012 (28,29%). Le chiffre, qui concerne la participation en métropole, a été publié par le ministère de l'Intérieur. S'il est quasiment stable par rapport au premier tour de 2012 (28,29%), ce chiffre de participation à la mi-journée est largement inférieur à celui de 2007 (31,21%), mais nettement supérieur à celui de 2002 (21,4%). En 2012, le taux de participation final avait été de 79,48% au premier tour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 NPA Philippe Poutou
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants