3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : que disaient les derniers sondages en 2002, 2007 et 2012 ?

ÉCLAIRAGE - Quatre candidats sont dans un mouchoir de poche dans les sondages à une semaine seulement du premier tour de la présidentielle. Retour sur les trois dernières élections.

Le palais de l'Élysée
Le palais de l'Élysée Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet

Jamais l'issue d'une élection présidentielle n'a été aussi incertaine. À seulement une semaine du premier tour, ce sont quatre candidats qui se disputent les faveurs des électeurs. Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria publié dans le journal Le Monde, vendredi 14 avril, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont crédités de 22% d'intentions de vote au premier tour, devant Jean-Luc Mélenchon, 20%, et François Fillon, 19%.

Avec des scores si serrés, la marge d'erreur et des électeurs indécis, difficile de savoir qui se qualifiera pour le second tour de cette présidentielle, dimanche 23 avril. Lors des trois dernières élections présidentielles (2002, 2007 et 2012) que disaient les sondages à une semaine du premier tour ?

Pour les deux derniers scrutins, le duo de tête se détachait clairement dans les sondages, l'exception restant 2002 où le score de Jean-Marie Le Pen n'avait jamais été anticipé. C'est d'ailleurs l'une des constantes des sondages : avoir sous-estimé les résultats du Front national.

À lire aussi
Patrick Stefanini, invité de RTL le 24 novembre 2017 présidentielle 2017
Les Républicains : il faut "faire l'inventaire de la défaite", dit Patrick Stefanini
Présidentielle : les sondages influencent-ils votre vote ?
Nombre de votes : 8766 *Sondage à valeur non scientifique

2012 : les favoris annoncés, Mélenchon sur-évalué

À une semaine du premier tour qui se tenait le 22 avril 2012, le duo qui allait arriver en tête se détachait nettement. En faisant la moyenne des sondages réalisés par TNS-Sofres et Ipsos, François Hollande arrivait en tête avec 28% d'intentions de vote, devant Nicolas Sarkozy (26%). La présidente du Front national obtenait 16% d'intentions de vote et Jean-Luc Mélenchon 13%. 

Le 22 avril, les résultats dans les urnes se révèlent finalement assez proches des sondages puisque François Hollande arrive en tête avec 28,63% des voix, suivi par Nicolas Sarkozy (27,18%). Marine Le Pen réalise un score très proche des estimations, avec 17,90%. En revanche, Jean-Luc Mélenchon crédité de 13% d'intentions de vote au 1er tour tombe à 11,10%.

2007 : Sarkozy surprend, Le Pen dégringole

À quelques jours du premier tour de cette présidentielle 2007, qui a lieu le 22 avril, Nicolas Sarkozy se heurte à la barre des 30% d'intentions de vote, mais arrive en tête des sondages. Une situation qu'il confirme à l'issue du 1er tour puisqu'il se hisse devant tous ses concurrents avec 31,18% des voix. L'ancien ministre de l'Intérieur semble impossible à rattraper pour Ségolène Royal qui se qualifie elle aussi pour le second tour avec 25,87%.

Un score fidèle aux sondages et qui se situe dans la marge d'erreur, tout comme pour François Bayrou, qui termine troisième homme avec 18,57%. Jean-Marie Le Pen, qui atteignait les 13,5% d'intentions de vote une semaine avant le scrutin, s'effondre et tombe à 10,44% le 22 avril 2007.

2002 : la surprise Le Pen

Impossible d'oublier l'élection de 2002 tant le résultat du premier tour était inattendu. Pourtant à une semaine du scrutin, Jacques Chirac et Lionel Jospin s'imposaient comme les finalistes de cette élection selon les sondages. Derrière eux, on trouvait Jean-Marie Le Pen avec plus de six points d'écart. Le scrutin semblait donc joué d'avance. Mais le 21 avril 2002, c'est le séisme. Jean-Marie Le Pen, passe de 13% d'intentions de vote à 16,8% des voix. Malgré tout, plusieurs sondages avaient noté la montée du FN mais pas son ampleur.

Le président du Front national se qualifie pour le second tour et élimine de fait le socialiste Lionel Jospin qui décide de se retirer de la vie politique. Alors qu'il recueillait autour de 18% avant le second tour, Lionel Jospin termine finalement sur un score décevant de 16,18%. En revanche, le score de Jacques Chirac a été fidèle aux pronostics des sondages. Le président de la République termine à 19,8%, quand les sondages le créditaient de 18,5% à 20% d'intentions de vote. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Élection présidentielle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788129577
Présidentielle 2017 : que disaient les derniers sondages en 2002, 2007 et 2012 ?
Présidentielle 2017 : que disaient les derniers sondages en 2002, 2007 et 2012 ?
ÉCLAIRAGE - Quatre candidats sont dans un mouchoir de poche dans les sondages à une semaine seulement du premier tour de la présidentielle. Retour sur les trois dernières élections.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-que-disaient-les-derniers-sondages-en-2002-2007-et-2012-7788129577
2017-04-16 08:30:00
http://media.rtl.fr/cache/1vHgfpZOFS1cwfFkNrFntQ/330v220-2/online/image/2017/0322/7787780930_le-palais-de-l-elysee.jpg