2 min de lecture Gouvernement

Écriture inclusive : "Le rappel à la règle de Philippe était nécessaire", clame Alba Ventura

ÉDITO - Le Premier ministre bannit l'écriture inclusive des textes officiels. Pour la journaliste, il fallait "en finir avec cette surenchère".

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Écriture inclusive : "Le rappel à la règle de Philippe était nécessaire", clame Alba Ventura Crédit Image : NICOLAS MESSYASZ/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Le coup de sang d'Édouard Philippe. Le Premier ministre a publié mardi 21 novembre une circulaire visant à interdire l'écriture inclusive des textes officiels (il s'agit de cette forme d'écriture qui consiste à rétablir l'égalité homme-femme dans la langue française). 

Quelle mouche l'a donc piqué ? Je crois que la moutarde est montée au nez de cet amoureux des lettres. Et comme vous le savez, j'adhère complètement à sa colère. Il s'est dit qu'il fallait siffler la fin de la récréation, que cette histoire d'écriture inclusive avait assez duré. Parce qu'on confond tout. Parce qu'avec ce concept, on en vient à triturer notre langue française, au nom de la lutte contre les stéréotypes. Le français est déjà une langue complexe. Inutile de la complexifier davantage, et de faire peser sur les épaules de nos enfants des considérations qui relèvent du politiquement correct ou même de la police de la pensée.

Il y a quinze jours, le directeur de cabinet du Premier ministre lui a fait remonter des informations : un blog par-ci, un appel à soutenir par-là. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase, ce sont des annonces d'emplois dans l'administration, rédigées avec ce qu’on appelle le "point médian" (les candidats.es sont invités.ées, et ainsi de suite ). À la fin, on ne sait plus de quel emploi il s'agit. Là, Édouard Philippe a dit "Stop !".

C'est un rappel à la règle. Et même si elle ne sera pas partout respectée - on vient de voir que la Mairie de Paris, qui cherche toujours à se démarquer, a déjà fait savoir qu'elle conservait l'écriture inclusive -, je pense que ce rappel à la règle, au moins dans les textes officiels, est nécessaire. Parce qu'il y en a assez de cette surenchère. Il y en a assez de tous ces gens qui veulent nous éduquer : "Le masculin qui l'emporte sur le féminin dans la grammaire, c'est pas bien !", "Les profs blancs, c'est pas bien !".

À lire aussi
Gérald Darmanin, invité de RTL retraites
Réforme des retraites : "Le gouvernement mettra fin aux régimes spéciaux", dit Darmanin sur RTL

Alors ça, c'est le sujet qui concerne Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation, qui va porter plainte contre le syndicat Sud-Éducation 93, qui a décidé d'organiser des stages de formation pour enseignants, dont deux de ces stages sont non-mixtes, et donc interdits aux profs blancs. Eh bien non ! Ce que l'on veut, ce sont des profs "républicains". Et ce que l'on demande, c'est de sortir de cette idéologie, sortir de cette logique de confrontation. Parce que tout cela est destructeur.

Sud Education 93 : êtes-vous choqué par l'organisation de stages non mixtes ?
Nombre de votes : 6315 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Édouard Philippe langue française
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants