1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Économie : François Asselin demande à Bruno Le Maire "un plan de relance avant l'été"
2 min de lecture

Économie : François Asselin demande à Bruno Le Maire "un plan de relance avant l'été"

INVITÉ RTL - Le président de la CPME demande à Bruno Le Maire de ne pas attendre la rentrée pour donner de la visibilité aux petites et moyennes entreprises. "Il faut tout-de-suite s'y mettre", explique-t-il

François Asselin, président de la confédération des petites et moyennes entreprises françaises (CPME)
François Asselin, président de la confédération des petites et moyennes entreprises françaises (CPME)
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
François Asselin était invité de RTL du 11 mai 2020
11:57
Alba Ventura & Marie-Pierre Haddad

Le jour J. Ce lundi 11 mai, les Français se déconfinent. Une date très importante pour les petites et moyennes entreprises qui se sont préparées depuis plusieurs jours à la reprise.
Au micro de RTL, François Asselin, le président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), prévient : "On est devant quelque chose d’inconnu, on va se battre mais la bataille va être rude". 

Bruno Le Maire a appelé un "maximum de Français" à reprendre le travail à partir de ce lundi et à se mobiliser pour soutenir une économie asphyxiée par la crise du coronavirus. Le ministre de l'Économie a estimé que le gouvernement ne présenterait "certainement pas" avant la rentrée son plan de relance, assurant qu'il fallait avancer étape par étape. 

François Asselin juge ce délai trop tardif. "Le premier acte qui fait que vous espérez quand vous êtes chefs d'entreprise,c'est quand vous avez de la visibilité (...) Or ce qu'il faut c'est maintenir le système de soutien aux entreprises, on en a besoin et en même temps donner des perspectives. Ce plan de relance doit être annoncé avant l'été pour aborder l'été et la rentrée en confiance (...) Il faut tout-de-suite s'y mettre", explique-t-il. 

Avant de savoir si on peut travailler plus, il faut déjà avoir plus de travail

François Asselin, le président de la CPME

Quel va être le prix de la crise du coronavirus ? Interrogé sur le fait de travailler plus pour compenser les pertes économiques, François Asselin a indiqué qu'"aujourd'hui, on cherche à travailler plus. On a un problème de demande. Avant de savoir si on peut travailler plus, il faut déjà avoir plus de travail".

À lire aussi

Selon le président de la CPME, "viendra un temps où il faudra voir comment aider notre pays. Je suis très fier d'être Français. Notre pays a soutenu sa nation et ses salariés (...) Il viendra peut-être un temps où il faudra se poser la question : 'Mon pays a fait beaucoup de choses pour moi, qu'est-ce que je pourrais faire pour lui ?'".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/