2 min de lecture Réforme des retraites

Démission de Delevoye : "Son projet doit s'en aller" avec lui, demande Mélenchon

Après une semaine de révélations sur ses activités et mandats non déclarés, le haut-commissaire aux retraites a présenté lundi sa démission à Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon s'en félicite.

Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire aux retraites
Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire aux retraites Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Le départ du "Monsieur retraites" est un coup dur pour le gouvernement. Jean-Paul Delevoye, a présenté lundi 16 décembre sa démission à Emmanuel Macron, qui doit désormais remplacer ce pilier de l'exécutif "dans les plus brefs délais", en plein conflit social sur la réforme qu'il portait depuis deux ans.

Désigné en septembre 2017 pour préparer le "système universel" promis par le chef de l'État, Delevoye "paye" sa "légèreté coupable" et ses nombreuses négligences dans sa déclaration d'intérêts, admet-il dans une déclaration transmise à l'AFP.

L'opposition n'a pas tardé à réagir. "Delevoye a démissionné. Son projet doit s'en aller. On veut un joyeux Noël", a posté sur Twitter le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Marine Le Pen a également réagi sur le réseau social : "La position de Delevoye, fragilisée par les mensonges à répétition et les potentiels conflits d'intérêts, était intenable. Les Français doivent garder à l'esprit que toute la macronie a défendu un homme fautif en contradiction avec notre Constitution !", a déclaré la présidente du Rassemblement national.

À lire aussi
À partir du 1er novembre, les futurs allocataires de l'assurance chômage seront soumis à de nouvelles formules d'indemnisation. travail
Réforme de l'assurance chômage : des syndicalistes et parlementaires exigent son abandon

Ian Brossat, porte-parole du PCF, ne s'est pas non plus privé pour s'exprimer: "Delevoye démissionne. S'il pouvait emporter sa réforme avec lui... Rdv demain !"

Adrien Quatennens, député La France insoumise, a réclamé "qu'il emporte son rapport et sa réforme des retraites par points inspirée par les fonds de pension sous le bras ! Les Français n'en veulent pas".

Gilles Le Gendre, président du groupe La République en Marche à l’Assemblée nationale, a tenu à saluer le travail du haut commissaire aux retraites : "Les députés LaREM expriment (à Jean-Paul Delevoye) tristesse et respect après la décision courageuse qu'il vient de prendre de démissionner du gouvernement. Rien ni personne ne lui enlèvera d'avoir imaginé et conçu la réforme la plus juste et la plus protectrice en France depuis 1945".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Démission Cumul des mandats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants