1 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : quelles seront les conditions pour les voyages inter-régionaux ?

ÉCLAIRAGE - À partir de lundi 11 mai, il sera possible d'effectuer des voyages interrégionaux. En train comme en voiture, il faudra respecter un certain nombre de conditions.

Des TGV à quai (illustration).
Des TGV à quai (illustration). Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy
et Marie-Pierre Haddad

Dans quelles conditions pourrons-nous nous déplacer à partir du 11 mai ? C'est la question à laquelle a répondu la ministre des Transports Élisabeth Borne, jeudi 7 mai. Dans un point presse présenté par Édouard Philippe et cinq autres membres du gouvernement pour détailler la procédure de déconfinement, elle a précisé comment les futurs trajets en voiture et trains pourront être envisagés pour voyager d'une région à l'autre.

D'abord la ministre des Transitions écologiques et solidaires a confirmé que le port du masque serait obligatoire dans tous les transports. Une consigne qui vaut aussi bien pour les trajets courts en métro, RER ou bus que pour les trajets plus longs en TGV ou Intercités par exemple.

Pour les déplacements inter-régionaux en trains Élisabeth Borne a précisé que l'offre serait "volontairement réduite". Pour les TGV et Intercités, nous passerons à 20-30% de l'offre le 11 mai, pour atteindre au maximum 40% de l'offre habituelle fin mai. Les réservations seront obligatoires avec des modalités adaptées selon le type de train et l'occupation des trains sera plafonnée à 50% du total des places", a-t-elle expliqué.

Pour les trajets en voiture, "le trafic automobile et les risques de bouchons pourraient générer des pics de pollution et des blocages des axes routiers. Le covoiturage et les mobilités alternatives à la voiture sont donc encouragés." 

À lire aussi
Caroline Dublanche présente "Parlons-Nous" sur RTL de 22h30 à 1h30 Parlons-nous
Enfants handicapés : l’épuisement des parents

Dans tous les cas, et quel que soit le moyen de transport utilisé, tout déplacement dépassant la limite des 100 kilomètres autour du domicile devra être justifié par "un motif impérieux", c'est-à-dire un motif d'urgence familiale ou professionnelle. Une nouvelle attestation sera mise en ligne à cette fin dès lundi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Trains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants