1 min de lecture Coronavirus

Voyages annulés à cause du coronavirus : peut-on refuser les avoirs en guise de remboursement ?

Le commissaire européen à la Justice Didier Reynders a précisé les démarches lorsque les voyages sont annulés à cause de la pandémie.

Un avion sur le tarmac de l'aéroport (illustration)
Un avion sur le tarmac de l'aéroport (illustration) Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Les personnes, dont le voyage a été annulé en raison du coronavirus, ne doivent accepter des avoirs en guise de remboursement que s'ils ont la garantie de pouvoir les utiliser ultérieurement, a déclaré mardi 14 avril le commissaire européen à la Justice, Didier Reynders.

Invité à s'exprimer via visioconférence devant la commission du Marché intérieur et de la protection des consommateurs du Parlement européen, Didier Reynders a assuré que les droits des consommateurs devaient être respectés malgré les circonstances exceptionnelles qui frappent le secteur du tourisme.

L'Allemagne, par exemple, autorise les agents de voyages ou compagnies aériennes à rembourser des voyages annulés par coupons, plutôt qu'un remboursement direct, ce qui est contraire à la loi européenne. "C'est le droit des consommateurs d'être remboursés", a assuré Didier Reynders.

Trois conditions doivent être remplies

Cependant, au vu du contexte actuel, il est possible pour les organisateurs de voyages ou les compagnies aériennes de le faire par coupon. Et ce sans avoir à changer la réglementation. "À ce stade, il ne semble pas approprié d'amender la directive", a-t-il déclaré. Mais, trois conditions doivent être remplies pour cela : le remboursement en liquide doit rester possible en cas de non-utilisation du coupon dans les délais impartis, cela doit être le choix du consommateur, et surtout, la solvabilité du coupon doit être garantie en cas de faillite d'un des opérateurs impliqués dans le voyage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants