1 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : le moment où Philippe a hésité à le reporter de 24 heures

VU DANS LA PRESSE - Craignant un vide juridique dans l'attente de la décision du Conseil constitutionnel sur la loi sur l'état d'urgence sanitaire, le premier ministre a envisagé un report du déconfinement, selon "Le Figaro".

Edouard Philippe et Emmanuel Macron, le 19 mars 2020
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, le 19 mars 2020 Crédit : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"La levée progressive du confinement peut être engagée". Cette phrase prononcée par Édouard Philippe a marqué officiellement l'entrée de la France dans la période de déconfinement. Mais selon Le Figaro, cette première phase aurait pu être décalée de 24 heures. La raison ? "Des hésitations se sont exprimées au plus haut sommet de l'État jusqu'à la toute dernière minute", raconte le journal. Ces doutes émanent du fait que la loi d'état d'urgence sanitaire n'a pas été promulguée à temps pour le déconfinement le 11 mai.

Saisi par Emmanuel Macron, le Conseil constitutionnel avait fait savoir la veille qu'il ne rendrait finalement son avis que lors de la journée fatidique du 11 mai. De fait, cela a repoussé l'entrée en vigueur de deux dispositions phares : la limitation des déplacements à 100 km et l'attestation obligatoire dans les transports en commun.

Édouard Philippe a donc proposé, comme le raconte Le Figaro, de reporter le déconfinement. "L'option était sur la table car le Premier ministre préférait prolonger le confinement plutôt qu'avoir un déconfinement sauvage sans cadre juridique qui aurait mis les gens en danger", confirme un conseiller au journal qui précise qu'une caméra avait été installée à Matignon "pour une intervention en direct dans les 20 heures". La décision finale revenait à Emmanuel Macron. "Pas question d'infliger 24 heures supplémentaires aux Français", a-t-il confié en petit comité. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants