2 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : "Il y aura assez de masques à partir du 11 mai", assure Philippe

En cette septième semaine de confinement, le premier ministre Édouard Philippe présente devant les députés, ce mardi 28 avril, le plan de déconfinement de la France et notamment concernant la production et la distribution de masques à la population.

Édouard Philippe à l'Assemblée nationale le 3 mars 2020
Édouard Philippe à l'Assemblée nationale le 3 mars 2020 Crédit : Ludovic Marin / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et Venantia Petillault

La France ne manquera pas de masques lorsqu'elle entamera son déconfinement à partir du 11 mai. C'est ce qu'a assuré Edouard Philippe face au députés mardi 28 avril.

"Il y aura assez de masques dans le pays pour faire face au besoin à partir du 11 mai", a annoncé Édouard Philippe avant d'ajouter : "Nous recevons près de 100 millions de masques chirurgicaux et 20 millions masques grands public lavables à compter du mois de mai. Nous soutiendrons financièrement les collectivités locales en prenant en charge 50% du coût des masques", a assuré le Premier ministre devant l'hémicycle. 

"Les Français pourront s’en procurer dans tous les commerces. J’invite toutes les entreprises à équiper leurs salariés de masques, c’est une condition de la reprise", a insisté le Premier ministre, en précisant que les régions et l'État "mettront en place un appui aux TPE et aux travailleurs indépendants" dans ce domaine.
Les masques ont été au centre des critiques formulées à l'encontre du gouvernement, depuis le début de la crise du coronavirus. Tancé sur le manque de réserve pour le personnel soignant, Emmanuel Macron avait annoncé mi-mars une réquisition de tous les masques et l'interdiction de vente dans les pharmacies pour les particuliers. Des pénuries et des réquisitions qui avaient entraîné de vives tensions entre les collectivités territoriales et l'État.

Le déconfinement se dessinant, la question de son port à l'échelle de la population se pose. Faut-il rendre obligatoire les masques lors de la fin du confinement dans les lieux publics ? 

À lire aussi
Covid-19 à Paris : les motards n'auront plus à porter le masque Coronavirus France
Covid-19 à Paris : les motards n'auront plus à porter le masque

Dans ses recommandations, le Conseil scientifique préconisait le port du masque dans les lieux publics, c'est-à-dire dans les transports et les lycées et les collèges, mais pas seulement. Il doit être "systématique" pendant les mois suivants la levée du confinement, mais il ne doit permettre en aucun cas de s'affranchir de la distanciation sociale. Le Conseil scientifique évoque la possibilité pour la population d'avoir recours à des "masques alternatifs de production industrielle ou artisanale anti-projection".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Édouard Philippe Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants