2 min de lecture Confinement

Déconfinement : les déplacements sans attestation autorisés dans un rayon de 100 km du domicile

Édouard Philippe a précisé les contours du déconfinement dans un discours prononcé mardi 28 avril devant les députés à l'Assemblée nationale.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Déconfinement : les déplacements sans attestation autorisés dans un rayon de 100 km du domicile Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et Sylvain Zimmermann

Édouard Philippe a prévenu : la vie après le 11 mai ne sera pas un retour à la normale. Dans son discours pour présenter le plan du gouvernement pour le déconfinement, le Premier ministre a annoncé que les déplacements sans attestation seront possibles dans un rayon de 100 km autour du domicile. Au-delà, il faudra justifier d'un motif impérieux, familial ou professionnel.

Les incertitudes sur le nombre de nouveaux cas journaliers ou les chaînes de contamination par exemple "doivent inciter tous les Français à la plus grande discipline" d'ici au 11 mai et "à lutter contre les risques de relâchement que nous sentons monter dans le pays", a ajouté le Premier ministre qui présentait la stratégie de déconfinement du gouvernement.

"Un peu trop d'insouciance et c'est l'épidémie qui repart. Un peu trop de prudence et c'est l'ensemble du pays qui s'enfonce", a-t-il affirmé, en résumant: "c'est une ligne de crête délicate qu'il faut suivre".

Pas de rassemblements de plus de 10 personnes

"Les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes", à partir du 11 mai pour le début du déconfinement progressif, a également annoncé le Premier ministre.

À lire aussi
Les touristes désertent les restaurants français. économie
Les infos de 5h - Réouverture des restaurants : "C'est un plan de sauvetage", estime l'UMIH du Bas-Rhin

"D'une façon générale, il nous faut éviter les rassemblements qui sont autant d'occasions de propagation du virus. (...) En attendant des jours meilleurs, les mairies continueront à proposer, sauf urgence, le report des mariages", a ajouté Édouard Philippe.

Pour ce qui est des événements sportifs comme la Ligue 1 de football, les grands festivals et tous les rassemblements de plus de 5.000 personnes : ils sont interdits jusqu'en septembre.

Ne pas déclencher une 2e flambée de l'épidémie

L'adaptation locale du déconfinement, a précisé Édouard Philippe, fera l'objet d'une "travail de concertation et d'adaptation du plan aux réalités de terrain" avec les responsables et élus locaux, mercredi et jeudi. L'enjeu est de taille : relancer l'économie sans déclencher une deuxième flambée de l'épidémie, même si le nombre de patients en réanimation continue de décroître.

La situation sanitaire sera de plus étudiée localement, département par département, différenciés en "vert" ou "rouge". Ainsi, 32 départements présentaient encore un excès de mortalité la semaine dernière (20-26 avril) dont deux, la Seine-St-Denis et le Val d'Oise, en région parisienne, affichaient un "niveau exceptionnel" de mortalité - que la DGS ne précise pas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants