1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Décès de Bernard Tapie : "C'était un battant", réagit Jean-Marie Le Pen
2 min de lecture

Décès de Bernard Tapie : "C'était un battant", réagit Jean-Marie Le Pen

RÉACTION - Le fondateur du Front national avait affronté l'homme d'affaires lors d'un débat organisé en 1989. Tout au long de sa carrière politique, Bernard Tapie n'a jamais cessé de lutter contre le parti d'extrême-droite.

Jean-Marie Le Pen et Bernard Tapie, le 1er juin 1994
Jean-Marie Le Pen et Bernard Tapie, le 1er juin 1994
Crédit : GEORGES BENDRIHEM / AFP
Décès de Bernard Tapie : "C'était un battant", réagit Jean-Marie Le Pen
01:52
Marie-Pierre Haddad

"Il a fait partie du paysage politique". Les réactions se multiplient depuis l'annonce du décès de Bernard Tapie à l'âge de 78 ans. L'un de ses plus féroces combats fut face au Front national à l'époque présidé par Jean-Marie Le Pen. À l'antenne de RTL, le fondateur du parti revient sur ce face-à-face. 

"Nous n'étions pas du même bord. Personnellement, j'étais dans l'opposition. Je l'ai rencontré à plusieurs reprises. C'était un battant, il s'était battu face à la maladie de façon très courageuse", a déclaré Jean-Marie Le Pen.

En 1989, l'homme d'affaires affronte celui qu'il appelle "la bête médiatique", Jean-Marie Le Pen, lors d'un débat organisé à la télévision. Les échanges sont vifs et le ton monte très vite entre les deux hommes. Quelques années plus tard, en mars 1992, Bernard Tapie continue de combattre le Front national. 


Lors de la campagne des régionales en Provence Alpes Côte d'Azur en 1992, où Tapie mène la liste "Énergie Sud", il transgresse en s'en prenant autant aux dirigeants frontistes qu'à leurs électeurs : "Arrêtons de dire que Le Pen est un salaud mais que ses électeurs doivent être compris, qu'ils ont des problèmes difficiles. Si l'on juge que Le Pen est un salaud, alors ceux qui votent pour lui sont aussi des salauds".

En région PACA, ce n'est pas le Rassemblement national, c'est le Front national !

Bernard Tapie
À lire aussi

Trois ans plus tard, lors des élections régionales de 2021, Bernard Tapie a donné une nouvelle fois de la voix pour faire barrage au Rassemblement national, en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. "En région PACA, ce n'est pas le Rassemblement national, c'est le Front national !", lançait-il à nos confrères de France 3.

"J'ai combattu le front national pendant des années, le front avec Jean-Marie Le Pen. Aujourd'hui, il faut être de mauvaise foi pour ne pas reconnaitre que le front devenu Rassemblement national n'est pas le même, c'était l’impression que j’avais, sauf que lorsqu'on voit la composition de la liste du RN en PACA, il y a de quoi s'inquiéter", indiquait-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/