1 min de lecture Remaniement ministériel

Darmanin promu à l'Intérieur : la plainte pour viol "pas un obstacle" selon l'entourage du président

La plainte pour viol visant Gérald Darmanin "n'a pas fait obstacle" à sa promotion au ministère de l'Intérieur.

Gérald Darmanin, le 10 juin 2020.
Gérald Darmanin, le 10 juin 2020. Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

La plainte pour viol visant le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin semble évoluer "dans le bon sens" et cette plainte "n'a pas fait obstacle" à la promotion d'un ministre qui "aspirait à plus", a indiqué lundi l'entourage du président. "Il semble que les choses vont dans le bon sens", a déclaré cette source sans autre précision. L'Élysée ne fait "jamais de commentaires sur les affaires en cours", a cependant ajouté cette source.

Jusqu'ici ministre de l'Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin "aspirait à plus" et "il incarne l'ordre républicain, une priorité du gouvernement", explique l'entourage du président. Gérald Darmanin, un proche de Nicolas Sarkozy, remplace à Beauvau l'ex-socialiste Christophe Castaner, proche d'Emmanuel Macron.

"Grand honneur, pour le petit-fils d'immigré que je suis, d'être nommé Ministre de l'Intérieur de notre beau pays" a tweeté ce petit-fils de tirailleur algérien et résistant, né d'un père tenancier de bar et d'une mère femme de ménage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Remaniement ministériel Gérald Darmanin Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants