2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : qui gouverne si Emmanuel Macron et Édouard Philippe sont malades ?

ÉCLAIRAGE - Au Royaume-Uni, le ministre des Affaires étrangères remplace Boris Johnson, actuellement atteint du coronavirus. Que se passerait-il en France si une situation similaire était amenée à se produire ?

Édouard Philippe et Emmanuel Macron, le 19 mars 2020
Édouard Philippe et Emmanuel Macron, le 19 mars 2020 Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Atteint par le nouveau coronavirus, le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti jeudi 9 avril de son hospitalisation en soins intensifs au Royaume-Uni, où la pandémie de Covid-19 s'aggrave avec plus de 6.000 morts. La veille, le ministre des Finances Rishi Sunak assurait lors de la conférence quotidienne du gouvernement que le dirigeant conservateur pouvait "s'asseoir sur son lit" et "parler" avec les soignants. Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, a été désigné pour le remplacer. 

Que se passerait-il en France si une situation similaire était amenée à se produire ? Qui gouverne dans le cas où Emmanuel Macron et Édouard Philippe sont dans l'incapacité de le faire ?

La Constitution évoque plusieurs possibilités. Si le président de la République est légèrement malade, c'est au Premier ministre de lui "suppléer" ou autrement dit de le remplacer "dans la présidence des conseils et des comités", comme l'indique l'article 21. Son rôle reste donc restreint. L'article 7 prévoit quant à lui qu'en "cas de vacance de la Présidence de la République" ou "d'empêchement constaté par le Conseil constitutionnel", les fonctions du président de la République sont exercées par le président du Sénat, c'est-à-dire Gérard Larcher.

Et pour Édouard Philippe ?

Si le Premier ministre n'est plus en mesure d'assurer ses fonctions, c'est l'ordre protocolaire qui permet de désigner son remplaçant. Au sein de ce gouvernement, c'est la ministre de la Justice Nicole Belloubet qui est numéro 2 du gouvernement. 

À lire aussi
Un agriculteur dans son champs (illustration) économie
Les agriculteurs français font face à une accumulation de fléaux

Il est important de préciser qu'aucun de ces scénarios catastrophe n'est à l'ordre du jour en France. Depuis le début de la crise sanitaire, l'Élysée et Matignon ont renforcé les mesures de sécurité autour d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe. "Un protocole de vigilance a été mis en place autour d'Emmanuel Macron. Les contacts sont limités au maximum, pas de bises, pas de poignées de mains. Ce sont les consignes données aux Français, mais elles sont encore plus difficiles lorsqu'on est le chef de l'État et qu'on est sollicité de toute part", explique William Galibert, journaliste au service politique de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Élysée Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants