1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : "Nous n'avons jamais été en rupture" de masques, affirme Macron

Critiqué pour ne pas avoir assez anticipé la crise sanitaire et le renouvellement du stock de masques, le président de la République ne souhaite pas parler de pénurie.

Emmanuel Macron en visite dans une usine de production de masques près d'Angers, le 31 mars 2020
Emmanuel Macron en visite dans une usine de production de masques près d'Angers, le 31 mars 2020 Crédit : LOIC VENANCE / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Deux semaines après le début du déconfinement, Emmanuel Macron fait un premier bilan de sa gestion de la crise du coronavirus. Interrogé par BFMTV, le président de la République affirme que sur les masques, "les choses ont été dites, les choses ont été gérées".

Le chef de l'État réfute des éventuelles erreurs de communication sur la pénurie de masques. "Il y a eu une doctrine restrictive pour ne jamais être en rupture que le gouvernement a prise et qui je pense était la bonne. Il y a eu ensuite un approvisionnement et une production renforcés et nous n'avons jamais été en rupture". 

Emmanuel Macron concède néanmoins "des manques" et "des tensions" qui devront être regardés de plus près et "corrigés pour prévenir". Le président de la République en appelle à "l’honnêteté collective". "Au début du mois de mars, personne ne parlait des masques parce que nous n'aurions jamais pensé être obligés de restreindre la distribution pour les soignants", a-t-il ajouté.

En tenant ces propos, Emmanuel Macron a relancé contre lui les oppositions. A commencer par Marine Le Pen qui a tweeté : "Comment le président peut-il oser dire cela alors que son gouvernement a menti sur l'utilité même des masques justement pour cacher la pénurie ?". Dans la même lignée, Jordan Bardella, le vice-président du Rassemblement national et Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout la France ont critiqué sévèrement le président.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Élysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants