1 min de lecture La France insoumise

Coronavirus : nationaliser des entreprises pharmaceutiques ? "Pourquoi pas", dit Quatennens

INVITÉ RTL - Le député La France insoumise du Nord s'est dit prêt à nationaliser certaines entreprises de l'industrie pharmaceutique qui profitent du besoin de gels hydroalcooliques, notamment.

micro generique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury d'Adrien Quatennens Crédit Image : SILVERE GERARD/AGENCE1827/RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Nicolas Scheffer

Alors que l'Hexagone compte 16 décès sur son territoire et près de 1.000 cas de coronavirus, Adrien Quatennens se dit favorable à la nationalisation de certaines entreprises pharmaceutiques. "Pourquoi pas", a répondu le député de la France insoumise dans Le Grand Jury RTL - LCI - Le Figaro ce dimanche 8 mars.

"Dans une situation comme celle-ci, nous ne pouvons être soumis aux aléas économiques et sanitaires d'un pays dont nous sommes de fait dépendant : la Chine, ni au chantage de certains laboratoires pharmaceutiques. Ils ont d'ailleurs dans des commission d'enquête devant le Sénat assumés clairement l'idée qu'ils allaient jouer sur les prix, dans un cadre de tension sur le marché", a affirmé le député La France Insoumise du Nord.

Adrien Quatennens cite le cas des gels hydroalcooliques, dont le prix a fortement augmenté ces dernières semaines, à tel point qu'un décret a dû fixer leur prix. "Aller jusqu'à une logique de nationalisation, pour moi ce n'est pas une généralité mais ce n'est pas un gros mot non plus", plaide l'élu insoumis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La France insoumise Coronavirus Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants