2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus, masques et respirateurs... Macron se projette dans le "jour d'après"

ÉCLAIRAGE - En visite dans une usine de production de masques chirurgicaux, Emmanuel Macron a multiplié les annonces concernant la production de masques et de respirateurs.

Emmanuel Macron en visite dans une usine de production de masques près d'Angers, le 31 mars 2020
Emmanuel Macron en visite dans une usine de production de masques près d'Angers, le 31 mars 2020 Crédit : LOIC VENANCE / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"Le jour d'après ne ressemblera pas au jour d'avant". Emmanuel Macron veut intensifier la production de masques et de respirateurs pour faire face à la crise du coronavirus. En visite dans une usine qui en fabrique près d'Angers, le président de la République rappelle : "Nous avons un combat contre le virus à mener. Des soignants sont au front chaque jour et je pense à eux et nous sommes à leurs côtés. Ces soignants, il faut les protéger et les équiper". 

Le président, arrivé vers midi sur le site du plus gros des quatre producteurs français de masques, a enfilé des vêtements de protection, masque, blouse, charlotte et surchaussures, pour visiter la salle blanche de production de l'usine. Il a ensuite enlevé ce matériel de protection pour échanger avec quelques salariés en respectant les règles de distanciation, avant une déclaration prévue à la presse.

Emmanuel Macron qualifie "d'irresponsables" ceux "qui cherchent déjà à faire des procès". "Le temps des responsabilités viendra (...) Maintenant, il faut se serrer les coudes", a-t-il ajouté.

Produire "davantage sur le sol français"

Emmanuel Macron a répété à plusieurs reprises que la France devait être en mesure de produire ses masques. "Sur certains biens produits, le caractère stratégique impose d'avoir une souveraineté européenne. Mais il faut aussi produire plus sur le sol national pour réduire notre dépendance et nous équiper sur la durée", a déclaré le chef de l'État.

À lire aussi
Un médecin prend la température d'une femme à Bombay en Inde, le 24 juin 2020 Inde
Coronavirus : l'Inde devient le troisième pays le plus infecté dans le monde

"Nous avons passé des réformes qui permettent à notre pays d'être plus compétitif mais il nous faut retrouver la force morale et la volonté pour produire davantage en France et retrouver cette indépendance", a ajouté le président.

15 millions de masques par semaine

"Nous allons, pour dépendre de moins en moins de nos importations, continuer à produire des masques pour toutes les professions aujourd'hui exposées, a indiqué Emmanuel Macron. Il est aujourd'hui impossible de leur promettre, ils sont réservés aux soignants (...) Nous avons d'autres types de masques que nous avons homologués", ajoute-t-il. Le président de la République fixe l'objectif de "15 millions de masques par semaine" d'ici fin avril.  

Le chef de l'État a répondu à la polémique sur les masques. "Il n'y avait pas lieu de stocker des milliards et des milliards de masques", en amont de la crise.  

10.000 respirateurs d'ici mi-mai

Autre demande du personnel soignant : les respirateurs. Emmanuel Macron a annoncé la production "d'ici mi-mai de 10.000 respirateurs", grâce à un consortium autour d'Air Liquide, Valéo, PSA et Schneider". Afin de financer tout cela, le président de la République a annoncé que "le gouvernement apporte une dotation spécifique à Santé Publique France de 4 milliards d'euros. Une dotation exceptionnelle qui montre la mobilisation de l'État".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants