1 min de lecture Patrick Devedjian

Mort de Devedjian du coronavirus : Macron rend hommage à un "esprit libre"

Via un communiqué de l'Elysée, le président de la République estime que "la France perd un homme politique engagé qui mit sa grande culture" au service de la nation.

Emmanuel Macron, le 13 février 2020.
Emmanuel Macron, le 13 février 2020. Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Testé positif au coronavirus le 26 mars dernier et hospitalisé, l'ancien ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy Patrick Devedjian, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, à 75 ans.

Cette figure de la droite, qui présidait depuis 2007 le conseil général des Hauts-de-Seine, avait été placée en observation mercredi dans un hôpital du département. Encore stable vendredi, selon son entourage, son état s'est rapidement dégradé samedi. Il indiquait dans un tweet être "touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants". 

Dans un communiqué de l'Elysée, Emmanuel Macron rend hommage à l'homme politique. "La France perd un homme politique engagé qui mit sa grande culture, son immense connaissance du droit et sa passion de la liberté au service de son territoire et de la Nation". "Député à partir de 1986, Patrick Devedjian s’affirma peu à peu comme l’un des plus brillants ténors de la droite républicaine en faisant résonner dans l’hémicycle son verbe haut et juste", peut-on lire. 

La présidence de la République ajoute que "s’il avait le goût de l’action, Patrick Devedjian avait aussi la passion des idées : ses tribunes, ses ouvrages témoignent de l’œuvre d’un esprit libre qui voulut toujours penser la droite dans la nuance et la complexité". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Patrick Devedjian Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants