1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : "Les augmentations d'impôts" sont à "exclure", estime Darmanin

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Action et des Comptes publics n'envisage pas une baisse de la TVA, contrairement à ce qu'ont demandé les restaurateurs pour faire face à la crise du coronavirus.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Gérald Darmanin était l'invité de RTL du 29 avril 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : Alba Ventura | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Faut-il mettre en place une TVA à 5,5% dans la restauration ? Cette demande a été formulée des restaurations afin de faire face à la crise économique du coronavirus. Édouard Philippe n'a d'ailleurs pas annoncé la réouverture des cafés, bars et restaurants, lors de son plan de déconfinement. Le premier ministre a précisé que la question sera étudiée fin mai. 

Selon Gérard Darmanin, "le but n'est pas de baisser un impôt quand il n'y a pas de chiffre d'affaires. La TVA, vous la baissez quand il y a de la consommation. Là, il n'y en a pas". "Je ne suis pas encore le ministre qui s'occupe des relances (économiques). Sans doute Bruno Le Maire et Muriel Pénicaud le font. J'essaye d'être le ministre de l'urgence", ajoute le ministre de l'Action et des Comptes publics. 

Des baisses d'impôts vont-elles être annoncées ? "Je ne sais pas ce que choisira le président de la République. J'ai déjà eu l'occasion de dire qu'il fallait parier, comme il l'a fait depuis trois ans sur la croissance et que ce qui est à exclure, ce sont les augmentations d'impôts", répond Gérald Darmanin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Gérald Darmanin TVA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants